Canadiens de Montréal

Rafaël Harvey-Pinard rappelle des exploits du passé

Publié | Mis à jour

L’attaquant Rafaël Harvey-Pinard a réussi un bel exploit, mardi soir à Tampa, en inscrivant son premier but en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) à son match initial. Pour un Québécois évoluant avec le Canadien de Montréal, la scène devient d’autant plus marquante.

«Un sentiment incroyable», a lui-même qualifié Harvey-Pinard, notant avoir eu «des frissons» et vécu «beaucoup d’émotions» après avoir logé la rondelle derrière le gardien Maxime Lagacé, du Lightning de Tampa Bay, en début de deuxième période.

Les plus fidèles partisans du CH se souviendront peut-être du dernier Québécois à avoir marqué dès son premier match dans la LNH avec le club montréalais. Le 3 janvier 2006, Jonathan Ferland avait alors déjoué Marc-André Fleury, des Penguins de Pittsburgh, dans une défaite de 6 à 4 du Tricolore, au Centre Bell. Malgré le revers, il avait eu le plaisir de marquer devant plusieurs membres de sa famille à Montréal.

Parmi les plus grands joueurs du Canadien, il y a lieu de rappeler qu’Yvan Cournoyer avait également inscrit un but à son premier match, le 28 novembre 1963, dans un gain de 7 à 3 contre les Red Wings, à Detroit.

Le plus rapide?

Natif de Montréal, Odie Cleghorn a été le plus rapide dans l’histoire du Canadien à obtenir son premier but dans la LNH. Il n’avait eu besoin que de 60 secondes, le 21 décembre 1918, pour marquer dans une défaite de 5 à 2 face à son frère Sprague et les Sénateurs d’Ottawa.

Plus récemment, Maxime Comtois, des Ducks d’Anaheim, était devenu le Québécois à avoir touché la cible le plus rapidement à sa première partie, ayant réalisé l’exploit après seulement 49 secondes. Il avait en effet trompé la vigilance du gardien Martin Jones, des Sharks, dès la première minute de jeu dans une rencontre disputée le 3 octobre 2018 à San Jose.

À travers la LNH, le record du but le plus précoce, toujours à son premier match, appartient à l’Ontarien Gus Bodnar, des Maple Leafs de Toronto, qui avait touché la cible après seulement 15 secondes, le 30 octobre 1943. Bodnar avait même entamé sa carrière avec un doublé, ce jour-là, dans une victoire de 5 à 2 contre les Rangers de New York.