WWE

Kevin Owens signe un nouveau contrat avec la WWE

Kevin Owens signe un nouveau contrat avec la WWE

Patric Laprade

Publié 16 décembre 2021
Mis à jour 16 décembre 2021

C’est maintenant officiel. Le lutteur Kevin Owens a signé une nouvelle entente avec la World Wrestling Entertainment (WWE). 

Bien que le journaliste américain Sean Ross Sapp, du site spécialisé Fighful, ait été le premier à sortir la nouvelle mercredi, dans une entrevue accordée aux Anti-Pods de la Lutte et enregistrée mardi soir, le Québécois mentionnait que son contrat devait se terminer le 31 janvier 2022, mais qu’il venait de s’entendre sur une nouvelle entente avec la WWE. 

Demandé à commenter sur le sujet, Owens avait ceci à dire:

«Je vais me contenter de juste dire qu’il se termine encore le 31 janvier, mais pas de 2022. Je vais être encore là pour plusieurs années, a confirmé l’athlète de 37 ans. La décision a été plutôt facile parce que c’était vraiment la meilleure chose pour ma famille. Quand ça en vient à ça, c’est toujours une décision assez facile. La WWE, ça fait sept ans que c’est mon chez-nous, alors j’ai un sentiment d’appartenance. Dans le fond, j’ai passé la majorité de ma carrière là. Quand tu regardes toutes les compagnies de lutte où j’ai lutté, à la WWE, c’est là que j’ai été le plus longtemps, c’est où je dois être pour les prochaines années. C’est comme ça que je me sentais et c’est la décision que j’ai prise.»

Si on lit entre les lignes, lorsqu’Owens dit avoir fait la meilleure chose pour sa famille, cela pourrait vouloir dire que c’est l’aspect financier de l’entente qui a influencé le lutteur à demeurer avec la WWE. D’ailleurs, son nom circulait énormément ces derniers temps, alors que plusieurs l’envoyaient déjà avec le compétiteur numéro un de la WWE, All Elite Wrestling. 

À son émission de radio, le journaliste Dave Meltzer a mentionné que selon ses informations, Owens aurait signé un contrat non-garanti de trois ans d’une valeur de deux à trois millions de dollars par année.  

Feuille de route remarquable  

Kevin Owens, de son vrai nom Kevin Steen, avait signé avec la WWE à l’été 2014, avant de faire ses débuts à NXT en décembre de la même année. Puis, après seulement six mois avec le club-école de la WWE, il faisait ses débuts sur l’alignement principal (Raw et SmackDown) dans une rivalité avec John Cena. 

Depuis, le Marievillois est devenu l’une des têtes d’affiche de la compagnie. En plus du titre de NXT, il a remporté le championnat Universel, le titre Intercontinental à deux reprises et le titre des États-Unis à trois occasions. Il a aussi participé à cinq WrestleMania, dont le dernier, en 2021, face à son ami, le Montréalais Sami Zayn. 

Owens avait signé une entente de cinq ans en 2018, mais la compagnie avait restructuré son entente à l’automne 2019, à la suite des nouveaux contrats télévisuels entre la WWE, Fox et USA. C’est cette dernière entente qui devait se terminer le 31 janvier prochain.  

Maintenant que le contrat d’Owens est réglé, il sera intéressant de voir si Zayn signera à son tour, lui dont le contrat se termine au printemps, vers la fin mars, début avril 2022. 

Match d’importance à Laval  

Entre-temps, Owens sera à la Place Bell de Laval le 30 décembre prochain, alors que la WWE revient au Québec après une absence de deux ans. Il affrontera le champion de la WWE Big E, Seth Rollins et Bobby Lashley dans un match quadruple menace. 

Deux soirs plus tard, le 1er janvier, les quatre mêmes lutteurs seront du combat principal de l’événement spécial, Day 1, présenté sur la chaîne de la WWE. 

L’extrait de Kevin Owens aux Anti-Pods de la Lutte peut être entendu ici, à compter de la 12e minute. L’entrevue complète avec le Québécois sera disponible dès mardi prochain.