Crédit : Captures d'écran TVA Nouvelles

Lions de Trois-Rivières

Une saison surprenante des Lions

Publié | Mis à jour

L'équipe professionnelle de hockey des Lions de Trois-Rivières, affiliée au Canadien de Montréal, connaît un début de saison auquel très peu s'attendaient.

En 17 matchs cette saison, sa fiche est de 10 victoires contre sept défaites, un dossier supérieur à ceux que revendiquent le Rocket de Laval et le Tricolore.

Les Lions se sont établis comme étant une des meilleures équipes du circuit. Pourtant, les premiers pas de la nouvelle formation de la ECHL avaient été pénibles.

«C'est sûr que notre début de saison a été difficile. On a commencé contre probablement une des meilleures équipes de la ligue. Beaucoup de nos joueurs étaient nouveaux et il y avait un système à assimiler», plaide Éric Bélanger, l'entraîneur-chef de la formation.

À l'exception de deux joueurs, l'équipe est entièrement formée de Québécois. Peut-il s'agir d'un facteur contribuant aux succès de l'équipe?

«Vous pourriez demander aux joueurs ce qu'ils en pensent. Nous, dans le coaching staff, on voit que les gars aiment ça jouer ensemble, observe Bélanger.

«Habituellement dans une équipe on est deux ou trois Québécois. Donc tu te rassembles avec eux durant l'année. Là, c'est toute l'équipe qui est québécoise ou presque. Donc je pense qu'on a une belle chimie d'équipe et tout le monde s'entend super bien» témoigne de son côté Alexis D'Aoust, ailier droit des Lions.

Nouvelle fierté

Il y a en moyenne plus de 3000 spectateurs qui assistent aux matchs des Lions présentés à Trois-Rivières. La plus petite foule a été jusqu'ici de 2600. L'organisation est satisfaite de la réponse des partisans. Le maire de la ville, Jean Lamarche n'est pas gêné d'amener des visiteurs aux parties.

«Parce que pour nous les Lions, maintenant, sont une source de fierté et un produit trifluvien» s'enorgueillit Lamarche.