Canadiens de Montréal

Bob Gainey à la rescousse

Publié | Mis à jour

Il y a le numéro 23 dans les hauteurs du Centre Bell. Bob Gainey a gagné cinq fois la Coupe Stanley, il a porté le «C» de capitaine, il a agi comme entraîneur en chef et comme directeur général du Canadien. À 67 ans, il aura maintenant une autre responsabilité avec l’équipe qui l’a repêchée en 1973.

Le collègue Guillaume Lefrançois de La Presse a obtenu la primeur. Gainey conseillera Geoff Molson et Jeff Gorton pour l’embauche du prochain DG avec le CH.  

Le CH a confirmé cette information un peu plus tard dans la journée.

En entrevue sur les ondes de TVA Sports avant le match de samedi à Nashville, Gorton avait parlé de la création d’un comité pour dénicher la personne idéale pour remplacer Marc Bergevin.

Il y aurait probablement trois têtes au sein de ce groupe : Molson, Gorton et Gainey.

À l’image de Savard  

Capitaine du Tricolore de 1981-1982 jusqu’à sa retraite après la défaite en finale contre les Flames de Calgary en 1989, Gainey avait eu la délicatesse d’apprendre le français lors de son long passage à Montréal. Après la LNH, il avait joué une saison en France à Épinal, soit en 1989-1990.

Originaire de Peterborough en Ontario, l’ancien gagnant du trophée Frank-Selke (quatre fois) n’a pas travaillé au sein d’une équipe de la LNH depuis longtemps. En 2014, il avait accepté un rôle de conseiller avec les Blues de St. Louis. Avant son passage à St. Louis, il avait servi de conseiller sénior pendant deux ans avec les Stars de Dallas, une équipe où il a été le DG de 1993-1994 à 2001-2002.

En 2002, Molson s’était tourné vers Serge Savard afin de l’aider pour embaucher le successeur de Pierre Gauthier avec l’arrivée de Bergevin. Après l’embauche de Bergevin, Savard était resté dans l’ombre, n’obtenant pas un rôle dans les décisions importantes de l’équipe.

Il y a un parallèle à tracer entre les choix de Savard et Gainey. Les deux hommes ont joué pour le CH, ils ont gagné la Coupe Stanley et ils ont aussi occupé le prestigieux siège de DG de l’équipe.

Des critères précis  

Jeff Gorton, le vice-président exécutif des opérations hockey, a déjà dit qu’il aurait besoin de temps avant de trouver son DG. L’Américain a précisé lors de sa conférence de presse que ça ne devrait pas se faire avant Noël.

L’ancien des Bruins de Boston et des Rangers de New York regardera plusieurs options différentes pour trouver son allié, un homme qui aura probablement une vision et un bagage d’expériences différents.

Parmi les critères importants, le prochain DG devra être bilingue. Il y aura visiblement plusieurs candidats pour ce poste qui sur papier est celui de DG, mais qui en réalité risque plus d’être un rôle d’adjoint à Gorton.

Lors du long parcours du CH en séries, Gainey était revenu dans l’entourage de l’équipe à l’invitation de Bergevin. Il avait parlé aux joueurs après la victoire contre les Jets de Winnipeg au deuxième tour et après la victoire contre les Golden Knights de Vegas au troisième tour.

Dominique Ducharme avait également concocté un trophée hommage à Gainey, le «Gritty Bob» qu’on remettait après tous les matchs.

Depuis le début de la saison 2021-2022, le «Gritty Bob» est probablement disparu, comme la magie qui entourait cette équipe avant l’élimination en cinq matchs contre le Lightning de Tampa Bay en finale.