Canadiens de Montréal

Perreault de retour au jeu demain?

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Canadiens Mathieu Perreault pourrait être de retour au jeu demain, contre l’Avalanche, après avoir été tenu à l’écart du jeu pendant quelques semaines en raison d’une blessure à un œil.

C’est du moins ce qu’a affirmé l’entraîneur Dominique Ducharme, en matinée, après l’entraînement de l’équipe.     

Voyez son point de presse en vidéo principale.  

Les défenseurs Brett Kulak et Chris Wideman pourraient aussi être disponibles, tandis que Joel Edmundson a encore des tests à effectuer.

Le gardien Carey Price, qui se prépare tranquillement à revenir au jeu, a sauté sur la glace vers midi.

SU CAREY PRICE ENTRAINEMENT TODAY -

Plusieurs joueurs se sont entraînés hors-glace, aujourd’hui, alors que les ailiers Paul Byron et Mike Hoffman, également blessés, ont patiné un peu plus tôt en matinée. 

Byron et Hoffman chaussent les patins -

CH: entraînement hors-glace mercredi -

Poehling aura la chance de se prouver        

L’attaquant Ryan Poehling a tiré son épingle du jeu, récemment pour le Canadien de Montréal, et il aura des opportunités de se montrer davantage.

Le pivot de 22 ans aura la chance de montrer de quel bois il se chauffe en goûtant entre autres à l’avantage numérique. Pour se rendre à ce point, il a mangé ses croûtes, selon l’entraîneur-chef Dominique Ducharme.

«C’est toujours un processus, a expliqué Ducharme, mercredi, en conférence de presse. Il a dû aller à Laval, il a eu des hauts et des bas. Il a joué du hockey solide, est revenu. La première chose que je lui aie dite, c’est qu’il reste lui-même. L’adversité qu’il a vécue a payé et il a frayé un chemin jusqu’ici. J’aime ce qu’il fait actuellement et c’est à lui de continuer ainsi.»

Et si on s’attarde un peu plus aux détails concernant Poehling, ce n’est rien de bien compliqué.

«J’aime la manière dont il patine. Il fait des jeux simples, mais efficaces. Il démontre aussi une constance là-dedans. On va voir s’il est capable d’en prendre plus», a poursuivi Ducharme.

Ajustements   

Par rapport au mauvais début de saison du Canadien, le pilote a insisté sur le fait qu’il était constamment à la recherche de solutions et que c’est la norme dans son métier.

«Je garde le cap, a-t-il dit. Comme entraîneur, tu es tout le temps en train de peaufiner, de changer. Ce n’est pas une question de tout changer, c’est plutôt de trouver des petits ajustements et de trouver des façons de montrer, d’enseigner. Ça va être pareil dans cinq ans, 10 ans. On se remet toujours en question, ça ne changera pas.»

Et par rapport à la situation du changement de gestionnaires dans l’équipe, ces ajustements seront connus une fois que les joueurs auront pu rencontrer Jeff Gorton.

«Plusieurs gars avaient de bonnes relations avec Bergevin, a pour sa part mentionné Jeff Petry. Ça sera étrange de ne plus l’avoir dans notre entourage. Quand le nouveau arrivera et qu’on saura ce qu’il pense et que l'on connaîtra son plan, la transition sera un peu plus facile.»

POINT DE PRESSE JEFF PETRY (VERSION WEB) -