Canadiens de Montréal

«Qu'ont-ils à perdre à m'essayer?» - Patrick Roy

Publié | Mis à jour

Le légendaire Patrick Roy a confirmé aux médias son intérêt pour le poste de directeur général des Canadiens de Montréal, mardi.

«Qu'ont-ils à perdre à m'essayer? Depuis 1993, le club tourne en rond», a soulevé celui qui occupe présentement les fonctions d'entraîneur-chef et de DG avec les Remparts de Québec, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«Qu'est-ce qu'ils ont à perdre à me donner la chance de voir ce que je peux faire avec ce club? En même temps, je comprends la situation. Le club appartient à Geoff Molson et c'est lui qui tire les ficelles. C'est son équipe et, à la fin de la journée, je ne suis peut-être pas le gars pour lui. J'accepte ça.»   

Voyez son point de presse dans la vidéo ci-dessus.

• À voir aussi: Gallagher rend un vibrant hommage à Bergevin

• À lire aussi: Six sujets chauds avec le proprio

Roy a été fidèle à lui-même, y allant de déclarations tranchantes. 

«On sait tous c'était quoi le problème. Trevor Timmins a fait mal à Marc Bergevin, a-t-il lancé. Marc, c'est un gars loyal et il a été derrière lui.»

L'ancien gardien de but étoile estime qu'il n'est pas si compliqué de relancer le CH, et ce, grâce à l'héritage laissé par Bergevin.

«Il laisse plusieurs choix au repêchage [à son successeur]. C'est un défi très intéressant», a-t-il souligné. 

Roy a ajouté être intéressé à l'idée de travailler avec Jeff Gorton, qui lui a laissé une bonne première impression lorsqu'il l'a rencontré par l'entremise d'Alain Vigneault. 

Rappelons que Roy est représenté par l'agent Neil Glasberg, qui évalue ses options pour un éventuel retour dans la LNH, tant à titre de DG que d'entraîneur-chef. 

Aux dernières nouvelles, «Casseau» n'avait toutefois pas été contacté par le Tricolore. 

Sa réconciliation avec Mario Tremblay l'été dernier montrait l'intention d'enterrer la hache de guerre avec l'organisation, qu'il avait quittée de façon houleuse par voie de transaction il y a de cela plusieurs années. 

Roy, 56 ans, a été l'entraîneur-chef de l'Avalanche du Colorado de 2013 à 2016, remportant le trophée Jack Adams à son année recrue. Il siégait aussi à titre de vice-président aux opérations hockey durant cette période, travaillant main dans la main avec Joe Sakic.