Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Mondial de hockey junior: Zachary Bolduc n’a pas d’attentes

Publié | Mis à jour

Hockey Canada dévoilera la liste des joueurs invités au camp d’entraînement en vue du Championnat mondial de hockey junior. Bien qu’il aimerait obtenir l’appel, l’attaquant des Remparts de Québec Zachary Bolduc n’a pas trop d’attentes.

Il faut dire que le choix de première ronde des Blues de St-Louis n’a pas joué avec constance au cours des dernières semaines. Le week-end dernier, dans les Maritimes, il a connu sans l’ombre d’un doute ses deux meilleurs matchs depuis quelque temps, face aux Islanders de Charlottetown et au Titan d’Acadie-Bathurst. 

«Je n’ai pas eu le mois que j’aurais souhaité et je n’ai pas joué le hockey que je suis capable de jouer, a-t-il admis mardi. Ceci dit, les invitations de Hockey Canada, ce sont des choses que je ne contrôle pas. Je suis fier de mes deux dernières prestations dans les Maritimes, mais je ne veux pas me faire d’attente. Si je suis invité, je vais y aller pour faire ma place, mais sinon, ça ira à l’an prochain.»

Lors des deux derniers matchs, on a assurément revu le Zachary Bolduc du début de saison. Au cours des dernières semaines, Patrick Roy lui avait souvent reproché de se tenir un peu trop en périphérie, un aspect qu’il a corrigé dans les Maritimes et les résultats ont été évidents.

«J’étais impliqué. J’ai une bonne carrure et je suis capable de m’impliquer physiquement et d’utiliser ma vitesse. J’avais une bonne connexion avec mes partenaires de trios et ça m’a aidé.»

Ces deux bons matchs sont peut-être arrivés un peu tard dans le cas de Bolduc. Historiquement, Hockey Canada a souvent considéré le jeu des joueurs dans le moment présent lors des invitations.

«C’est un tournoi qui n’est pas long, soit une dizaine de jours. C’est rapide et il faut que ça clique rapidement, donc ils prennent les joueurs qui jouent bien présentement. Je suis sur le bon chemin et c’est à moi de continuer sur ça et de travailler fort», a-t-il raconté en matinée, avant que Hockey Canada annonce qu’il dévoilera ses invités mercredi.

LEÇON D’ÉQUIPE 

Bolduc n’est pas le seul à avoir connu de bons moments en fin de semaine. Après une rencontre au sommet avec Patrick Roy, vendredi matin, avant le match contre les Islanders, l’équipe a bien répondu avec deux victoires convaincantes.

«Ce qu’on a retenu, c’est qu’on devait jouer en équipe. On a beaucoup de talent et de bonnes personnes en dehors de la glace, mais il faut l’amener sur la patinoire. Quand ça va moins bien, il faut aussi être capables de se parler, se dire les vraies affaires et être capables de le prendre. Cette rencontre nous a regroupés et fait du bien. Ç’a paru lors des deux derniers matchs.»

Les Remparts s’apprêtent à entamer une séquence de trois matchs en quatre jours. Ils recevront la visite du Phœnix de Sherbrooke, jeudi, des Voltigeurs de Drummondville, samedi, puis concluront en accueillant les Mooseheads d’Halifax, dimanche.