Crédit : AFP

MLS

Le Real Salt Lake s’en sort au dernier instant

Publié | Mis à jour

Le Real Salt Lake a profité d’un but tardif pour obtenir son billet en finale de l’Association de l’Ouest, samedi au Children’s Mercy Park, et défaire le Sporting de Kansas City 2 à 1.

Dès les premiers instants des arrêts de jeu de la deuxième demie, Justin Meram s’est amené aux abords de la surface de réparation de ses adversaires et a centré un ballon à l’endroit de Bobby Wood. Ce dernier a redirigé le ballon derrière le gardien Tim Melia, au grand désarroi des partisans locaux.

Les visiteurs ont d’ailleurs travaillé de manière acharnée en deuxième demie, eux qui tiraient de l’arrière 1 à 0 après 45 minutes. C’est finalement à la 72e minute de jeu qu’ils ont créé l’égalité. Anderson Andres Julio Santos a alors redirigé de la tête un relais d’Andrew Brody.

«De la façon dont les choses se sont déroulées cette saison, la façon dont nous sommes entrés dans les éliminatoires, la résilience que ces gars-là ont démontré cette année, j’aimerais dire que je suis surpris, mais la réalité c’est qu’après notre [premier] but, je savais que nous en ferions un second», a révélé l’entraîneur chef des vainqueurs Pablo Mastroeni, en entrevue après le match.

Les favoris de la foule avaient pris les devants en première demie, quand Johnny Russell a converti un tir de pénalité accordé aux siens.

«J’ai constamment rappelé aux gars : "tu n’as pas ce genre d’opportunité régulièrement dans une vie, particulièrement dans notre profession, de dire l’entraîneur-chef Peter Vermes. Alors quand tu en as une, sois sûr d’être prêt." C’est assurément une opportunité ratée.»

C’est donc dire que le Real se dirigera du côté de Portland, pour y affronter les Timbers en finale de l’Ouest, le 5 décembre.