Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

LAH

Les Senators ont le numéro du Rocket

Publié | Mis à jour

Pour une troisième fois d’affilée, le Rocket de Laval a semblé sans réponse devant les Senators de Belleville, qui l’ont emporté 7 à 3, samedi au CAA Arena.

C’est donc un balayage pour le club-école des Sénateurs d’Ottawa, qui avaient triomphé 5 à 2 lors du premier des trois duels, le samedi 20 novembre, puis 6 à 2, vendredi.

Dans la rencontre du jour, Andrew Agozzino a fait mal aux hommes de Jean-François Houle, en réussissant un tour du chapeau. L’attaquant est d’ailleurs celui qui a ouvert le bal, dès la 66e seconde de jeu, en inscrivant le seul but du premier vingt. Agozzino est revenu à la charge en deuxième période, en redonnant une avance d’un but aux siens. Il a complété son exploit en poussant la rondelle dans une cage déserte, en fin de troisième période.

En plus de son tour du chapeau, Agozzino a amassé une mention d’aide. L’athlète de 30 ans n’aurait toutefois pu réussir une telle soirée de travail sans l’aide de Jake Lucchini, qui s’est fait complice de chacun des trois filets de son coéquipier, en plus de secouer lui-même les cordages une fois.

Malgré les sept buts, le gardien du Rocket de Laval Michael McNiven n’a cédé que quatre fois sur 37 lancers, puisque les Senators ont fait scintiller la lumière rouge trois fois en poussant l’objet noir dans une cage abandonnée.

Kevin Roy, Laurent Dauphin et Brandon Baddock ont assuré la réplique des visiteurs, qui ont envoyé 38 rondelles sur le gardien de l’équipe locale Kevin Mandolese.

Cette défaite met aussi fin au mois de novembre du Rocket, qui sera de nouveau en action dès le premier jour de décembre, au Texas, pour y affronter les Stars deux fois en trois jours.