SPO - RAMPARTS VS ARMADA LHJMQ

Crédit : MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTR

LHJMQ

Un doublé de Tourigny propulse l’Armada

Publié | Mis à jour

Le défenseur Miguël Tourigny a inscrit deux buts, dont le filet vainqueur en première période, permettant à l’Armada de Blainville-Boisbriand d’y aller d’une victoire de 7 à 1 face aux Eagles du Cap-Breton, vendredi, au Centre 200.

Avec 14 buts et 16 mentions d’aide en 20 rencontres, Tourigny montre des statistiques dignes d’un attaquant cette saison. Il a porté sa séquence de matchs avec au moins un point à huit, amassant au passage 16 points. 

Mikaël Denis a aussi enfilé l’aiguille à deux reprises alors que Zachary Roy s’est fait complice de trois buts.

Le gardien de l’équipe locale Rémi Delafontaine a fait face à un barrage de 48 lancers, cédant sept fois. Simon Lavigne, Charles Boutin et Simon Pinard l’ont aussi déjoué, alors que Jacob Squires a assuré la timide réplique des Eagles.

Zachary L’Heureux frappe fort 

À Halifax, c’est une paire de buts de Zachary L’Heureux qui ont fait la différence pour les Mooseheads, qui ont battu les Huskies de Rouyn-Noranda 5 à 2.

Le choix de premier tour des Predators de Nashville a ouvert la marque après seulement 1 min 54 s dans ce match. Jordan Dumais a ajouté à l’avance de l’équipe locale, 49 secondes plus tard.

Le deuxième filet de L’Heureux, en début de second engagement, s’est avéré être le but gagnant, puisque seuls Daniil Bourash et Samuel Johnson ont été en mesure de tromper la vigilance du gardien des Mooseheads James Brady.

Robert Orr et Elliot Desnoyers ont été les autres buteurs des vainqueurs.

Manix Landry au bon endroit au bon moment

À Rimouski, les Olympiques de Gatineau ont remporté un troisième match consécutif grâce à une performance de trois points de Manix Landry. Les visiteurs ont vaincu l’Océanic 4 à 2.

Landry a été l’auteur du premier et du dernier filet des Olympiques. Son deuxième a été le filet d’assurance, à 38 secondes de la fin du temps régulier. Antonin Verreault et Noah Warren ont aussi touché la cible pour l’équipe visiteuse.

Le résultat aurait pu être bien différent pour Gatineau, qui a offert un avantage numérique de deux joueurs à ses adversaires en milieu de troisième période. L’Océanic n’a toutefois pu en profiter, bien que Louis Robin ait réduit l’écart avec son deuxième de la rencontre, quelques secondes avant le but d’assurance de Landry.