Crédit : Photo le Journal de Montréal, Martin Chevalier

Lions de Trois-Rivières

Les Lions sortent les griffes

Publié | Mis à jour

Les Lions de Trois-Rivières ont profité de l’énergie de leurs partisans au Colisée Vidéotron pour faire flèche de tout bois contre les Royals de Reading, qu’ils ont battus 9 à 1, vendredi soir.

Anthony Nellis a amassé une paire de buts en première période, lors d’une poussée de quatre filets de l’équipe locale. Cédric Desruisseaux et Arsen Khisamutdinov ont aussi marqué tandis que Trois-Rivières dirigeait 17 rondelles sur la cage défendue par Kirill Ustimenko.

Le gardien originaire de la Biélorussie n’était pas au bout de ses peines puisque Alexis D’Aoust l’a aussi déjoué en début de deuxième tiers. Son entraîneur en a eu assez, envoyant Hayden Hawkey dans le demi-cercle. Peu impressionné par ce changement de portiers, Peter Abbandonato a inscrit le sixième but sans réplique des Lions en milieu d’engagement.

Avec un début de saison en demi-teinte, chaque petite victoire est importante pour les hommes d’Éric Bélanger. Bien que le résultat du match était déjà sans appel, les joueurs des Lions ont continué de s’amuser en troisième période avec trois autres buts.

Nellis et Charles-David Beaudoin ont totalisé quatre points, tandis qu’Abbandonato et Olivier Archambault en ont amassé trois.

Kevin Poulin a effectué 24 arrêts et n’a cédé que devant Grant Cooper, en fin de deuxième.

Les Lions, qui avaient aussi vaincu les Royals mercredi par le pointage de 5 à 1, se mesureront à nouveau à ces derniers, samedi.