Crédit : Photo AFP

LNH

La même rengaine pour les Sénateurs

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Vivement critiqué cette semaine par son entraîneur-chef D.J. Smith cette semaine, Matt Murray regardait le duel de vendredi des Sénateurs d’Ottawa de la galerie de presse. Ça n’a rien changé pour l’équipe canadienne, qui s’est tout de même inclinée 4 à 0 face aux Ducks, à Anaheim.

Anton Forsberg amorçait ainsi le match devant la cage des «Sens», avec Filip Gustavsson comme adjoint. Le Suédois n’a pas trop mal paru en accordant quatre filets sur 33 lancers, mais c’est l’attaque qui n’a pas débloqué.

Les Sénateurs n’ont remporté qu’un seul de leurs 11 derniers matchs, étant même blanchis de la feuille de pointage à trois occasions. C’est Anthony Stolarz qui leur a fait le coup cette fois-ci en bloquant 34 rondelles.

«Nous sommes un groupe fragile, en allant à l’étranger et en perdant nos trois matchs, a admis Smith après la rencontre. Les gars reviennent en santé et nous avons besoin d’une victoire pour nous remettre d’aplomb.»

Il faut toutefois admettre que la COVID-19 a joué un vilain tour aux représentants d’Ottawa, mais maintenant qu’il n’y a plus aucun joueur sur la liste des absents en raison du virus, ceux-ci commencent à manquer d’excuses.

Des revirements gênants

Isac Lundestrom, Derek Grant, Troy Terry et Rickard Rakell ont touché la cible pour les Ducks, qui ont mis fin à une série de trois défaites. Les défenseurs des Sénateurs n’ont pas été très combattifs et se sont rendus coupables de plusieurs erreurs.

Sur le but de Grant, Victor Mete a joué de malchance lorsque son dégagement au vol a plutôt frappé Tyler Ennis avant d’aboutir derrière Forsberg. Pour inscrire son 13e de la saison, Terry a quant à lui bénéficié d’un chemin libre pour déjouer le gardien, alors que quatre Sénateurs étaient massés autour de la cage.

«Les buts ou les opportunités que nous avons donnés sont rendus catastrophiques, a avoué l’attaquant Austin Watson. Il y a des gars complètement libres devant le filet et ce ne sont pas des erreurs qu’on peut se permettre de faire. C’est dur de trouver de la constance dans la LNH.»

«On aura besoin de tout le monde pour s’en sortir», a ajouté Smith.

Par ailleurs, le défenseur des Sénateurs Josh Brown sera à l’écart pour quatre à six semaines afin de soigner une blessure au haut du corps.

Ottawa rendra visite aux Kings de Los Angeles samedi soir.