Canadiens de Montréal

«Ce sont les jeunes qui travaillent» - Anderson

Publié | Mis à jour

Si le Canadien veut relancer sa saison, ou ce qu’il en reste, les vétérans devront se lever. Jeff Petry, David Savard, Artturi Lehkonen, Joel Armia, Chris Wideman, Jonathan Drouin: voilà autant de vétérans qui ont commis leur part de revirements.

«On [les vétérans] doit être meilleurs. Il y a de jeunes joueurs qui arrivent. Ils nous regardent. Ce sont les jeunes qui travaillent. Je m’inclus dans ce groupe. Je ne joue pas avec constance» - Josh Anderson

Voyez son point de presse dans la vidéo ci-dessus. 

C’est un Ben Chiarot un peu désabusé qui s’est amené devant les médias après la rencontre, vendredi. Il en avait contre le nombre trop grand de revirements commis par ses coéquipiers et lui.

«On n’a pas le temps de perdre notre confiance, on joue un autre match [ce] soir. Il y a des hauts et des bas quand ça va mal. Tu joues sur les talons. On a commis des erreurs qui ont tué le rythme» - Ben Chiarot.

Jonathan Drouin et ses compagnons de trio ont passé la soirée dans leur territoire. Difficile de marquer des buts en pareilles circonstances.

«On a commis trop de revirements, ce qui fait qu’on a été coincé dans notre territoire. Quand tu passes 30 ou 40 secondes dans ta zone, tu n’as pas l’énergie pour attaquer. Tu changes, tu reviens au banc» - Jonathan Drouin.

L’attaquant québécois a pris le blâme pour le but qui a brisé les reins du Tricolore alors que les visiteurs évoluaient en supériorité numérique.

«Quand tu as un avantage numérique de quatre minutes, tu veux obtenir un but. J’ai fait une mauvaise passe à Nick [Suzuki], dans ses patins. Il y a eu une relance et ils ont marqué. Ça arrive trop souvent» - Jonathan Drouin. 

Point de presse de Dominique Ducharme

ducharme -

Point de presse de Ben Chiarot

Point de presse de Ben Chiarot -

Point de presse de Jonathan Drouin

Point de presse de Jonathan Drouin -