Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Les Blue Jays perdent Steven Matz

Publié | Mis à jour

Le lanceur gaucher Steven Matz poursuivra sa carrière avec les Cardinals de St. Louis, qui lui accorderont un contrat de quatre ans et de 44 millions $.

C’est ce qu’a indiqué le réseau Sportsnet durant la nuit de mardi à mercredi. Par ailleurs, le pacte comprendrait un boni à la signature et l’artilleur pourrait ajouter 4 millions $ en bonis divers.

Matz a conservé une fiche de 14-7 et une moyenne de points mérités de 3,82 avec les Blue Jays de Toronto la saison passée. En 150 manches et deux tiers, il a alloué 43 buts sur balles et totalisé 144 retraits sur des prises. Les Jays l’avaient acquis des Mets de New York en janvier, mais il a préféré tester le marché des joueurs autonomes au lieu de demeurer en Ontario.

L’athlète de 30 ans a maintenu un dossier de 45-48 et une moyenne de 4,24 en carrière dans le baseball majeur.

Les Mets en beau fusil

Après l’annonce du nouveau contrat de Matz, le propriétaire des Mets, Steve Cohen, a fait une sortie en règle contre l’agent de l’artilleur.

Dans un entretien avec le quotidien «New York Post», il a affirmé que Rob Martin avait dit que le premier choix de Matz était de revenir avec la formation de la Grosse Pomme.

«La majorité des relations que j’ai avec des agents sont fantastiques. Nos conversations sont toujours bonnes. Dans ce cas-ci, c’est complètement différent. Il a vraiment dépassé les bornes.»

«Je ne peux pas m’imaginer ce que son agent pensait, considérant qu’il nous a contactés et qu’il nous a dit qu’il voulait être de retour chez nous», a ajouté le propriétaire.

Le milliardaire reproche aussi le fait qu’il n’a pas eu la chance de faire une nouvelle offre au lanceur, après qu’il a reçu celle des Cardinals.

«Steve Matz a grandi en tant que partisan des Mets, a adoré son temps avec l’équipe et continue de s’impliquer dans la communauté new-yorkaise. Par conséquent, il y avait un grand intérêt de sa part de revenir à New York. Ultimement, il a pris ce qu’il considérait être la meilleure décision pour sa famille et lui», a indiqué Martin, dans un communiqué publié après les commentaires du propriétaire des Mets.