Canadiens de Montréal

CH: deux joueurs autonomes qui changeraient tout

Publié | Mis à jour

Quel futur joueur autonome devrait être la priorité de Marc Bergevin en juillet prochain? 

La question a été posée aux journalistes Nicolas Cloutier et Anthony Martineau à l’occasion de l’émission «JiC», mercredi soir.  

Martineau a été le premier à se prononcer et il a opté pour un joueur de centre au profil intéressant : Tomas Hertl. 

«Les Canadiens de Montréal ont toutes sortes de difficultés à marquer des buts cette année. L’un des facteurs expliquant ce triste constat est que l’équipe regorge de buteurs potentiels, mais manque cruellement de metteurs en scène pour les alimenter. À part Drouin et Suzuki, il y a très peu de passeurs au sein de ce club-là. 

«Tomas Hertl, un gars de 28 ans, est top-30 au niveau des mentions d’aide chez les joueurs de centre depuis 2018. Il est aussi top-15 pour les buts marqués au cours de la même période et il présente historiquement un superbe rendement de plus de 50% au cercle des mises en jeu.»

Le journaliste a également pris soin de souligner que son intérêt envers un joueur de centre était directement lié au décevant rendement de Christian Dvorak en ce début de saison. 

«Dvorak sous-performe présentement. Tu as besoin d’un gars solide offensivement et défensivement pour appuyer Nick Suzuki.»

«Mais tu fais quoi avec Dvorak?», a alors demandé Jean-Charles Lajoie. 

«Tu peux essayer de le marchander lorsqu’il aura repris du poil de la bête», de répondre Martineau. 

«Pour moi, Tomas Hertl est une bien meilleure option au centre que Christian Dvorak», a-t-il conclu.

Un défenseur étoile (et Québécois!) dans le viseur? 

Nicolas Cloutier, lui, croit que Marc Bergevin (ou son successeur, s’il y a lieu) devrait plutôt miser sur du renfort à la ligne bleue, plus spécifiquement sur le flanc droit. 

Il propose, dans cette optique, un nom connu des Québécois.. 

«Kristopher Letang serait mon choix. Je ne vois pas Jeff Petry être un véritable quart-arrière pour le CH dans les prochaines années. Mais Letang en est un, lui. Il a en prime exprimé son désir de jouer à Montréal tout récemment, en entrevue avec Renaud Lavoie. Je sais qu’il va avoir 35 ans, mais il joue en moyenne 26 minutes par match cette saison.

«Je peux également mentionner qu’il ne bloquerait pas un jeune espoir de l’organisation, car ils sont tous gauchers, chez le CH, et Letang est droitier. Si on parle de contrat, je lui donnerais idéalement deux ans, mais je pourrais aller jusqu’à quatre ans, à raison de 7 ou 7,5 M$ par année.»

Anthony Martineau a alors questionné la dernière phrase de son collègue concernant cet hypothétique contrat. 

«La seule chose avec Letang, et je ne lui enlève rien parce que c’est un gars qui a eu une carrière phénoménale et qui performe encore très bien cette année, c’est qu’il est souvent blessé. J’aurais un malaise à donner un contrat de quatre ans et 7,5 M$ à un gars qui n’a joué que trois saisons complètes en 12 ans. C’est beaucoup de bidous et tu ne sais jamais ce qui peut arriver avec un joueur comme Kristopher. Est-ce qu’il n’y aurait pas une autre option peut-être un peu plus jeune que lui?»

Cloutier a, à ce moment, répondu ceci. 

«On pourrait aller vers un gars comme Jon Klingberg, mais va-t-il vraiment vouloir jouer à Montréal? Letang est selon moi une option plus plausible.»

Voyez le segment complet en vidéo principale.