Crédit : AFP

LNH

Jonathan Toews à court d'explications

Publié | Mis à jour

Le retour au travail est très ardu pour le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews, en 2021-2022 et la frustration semble l’avoir gagné.

Au plan collectif, les problèmes de l’équipe ont été largement documentés depuis le début de la campagne. Sur la glace, elle a piqué du nez tôt dans le calendrier, de sorte que l’entraîneur-chef Jeremy Colliton a été limogé et remplacé sur une base intérimaire par Derek King. À l’extérieur des arénas, le scandale Brad Aldrich a pris de la place et contraint le directeur général Stan Bowman quitter l’organisation.  

Sauf qu’individuellement, ça ne va guère mieux pour Toews, qui avait manqué la saison précédente à cause d’un syndrome de fatigue chronique relié au système immunitaire. En 19 matchs, il s’est contenté de huit mentions d’aide et demeure en quête d’un premier but. Aussi, son différentiel est de -9.

«Je ne suis vraiment pas satisfait de mon jeu. Je dois juste continuer de travailler et demeurer patient en essayant de construire sur plus d’énergie, plus de rythme et plus de vitesse sur la patinoire», a commenté le vétéran de 33 ans au quotidien «Chicago Sun-Times», mardi.

«Ça fait un bout de temps que j’ai vu une rondelle entrer dans le filet, évidemment, a ajouté au site The Athletic celui n’ayant pas marqué depuis le 18 août 2020, lorsque les Hawks affrontaient les Golden Knights de Vegas en séries éliminatoires. J’aimerais bien passer à cette étape. Je dois poursuivre le boulot et traverser cela. Je ne sais pas trop ce que je peux dire de plus.»

Pourtant, Toews dit être dans de bonnes dispositions physiques et psychologiques. Les résultats ne sont pas au rendez-vous, tout simplement.

«Mentalement, je me sens en confiance avec la rondelle et je sens que je peux effectuer des jeux. Parfois, il y a aussi des moments où je ne prends pas de chance.»

Réveil nécessaire  

Si Chicago souhaite récolter davantage de victoires, une meilleure production du numéro 19 est essentielle. À cinq contre cinq, le club a été dominé 12 à 7 au chapitre des occasions de marquer de grande qualité quand l’attaquant se trouvait sur la surface de jeu cette année. Toews est le sixième meilleur pointeur des siens, loin derrière le meneur, Patrick Kane, qui compte six buts et 11 aides pour 17 points.

Les deux prochaines rencontres de la formation auront lieu à domicile, soit vendredi contre les Blues de St. Louis et dimanche face aux Sharks de San Jose. Les Hawks sont à l’avant-dernier rang de la section Centrale avec 14 points.