Crédit : AFP

MLS

Bob Bradley débarque chez le Toronto FC

Publié | Mis à jour

Comme plusieurs observateurs s’y attendaient dans les derniers jours, le Toronto FC a embauché Bob Bradley à titre de directeur sportif et entraîneur-chef, mercredi.

Ainsi, l’homme de 63 ans est devenu le 12e pilote de l’histoire du club. Il se retrouve dans la Ville Reine après avoir passé les quatre dernières saisons aux commandes du Los Angeles FC. Ayant plus de 20 ans d’expérience comme instructeur-chef, il a été choisi trois fois l’entraîneur par excellence et revendique 182 gains dans la Major League Soccer (MLS), soit le troisième plus haut total de tous les temps. 

«Nous sommes excités à l’idée de voir Bob à l’œuvre, a affirmé le président du TFC, Bill Manning, dans un communiqué. Nous arrivons à une saison morte très importante et nous savons que l’équipe a besoin d’une transformation significative. Bon a le bagage de former des clubs pour leur permettre de performer à un haut niveau. Il comprend bien les attentes et les standards de qualité du TFC, étant prêt à relever le défi.»

«J’ai d’abord vu la passion de Toronto à l’égard du football et la manière de connecter de l’organisation avec la ville. Je veux constituer une équipe sur le terrain qui rendra fiers nos partisans», a ajouté Bradley.

Ce dernier tentera de relancer les «Reds», qui ont conclu la campagne 2021 à l’avant-dernier rang de l’Association de l’Est avec une pauvre fiche de 6-18-10. Cette semaine, ils ont aussi confirmé le départ de l’ex-DG Ali Curtis et de l’instructeur-chef intérimaire Javier Perez.

Durant son séjour de quatre saisons avec le LAFC, Bradley a maintenu un dossier de 58-34-32, pour un total de 206 points. Il a d’ailleurs connu sa meilleure saison en 2019, lorsque sa troupe a remporté le «Supporter’s Shield», remis à la meilleure équipe en saison régulière de la MLS. Toutefois, le club a manqué les séries cette année, terminant neuvième de l’Ouest avec 45 points.