Canadiens de Montréal

Jake Allen de retour

Publié | Mis à jour

Les difficultés défensives du Canadien de Montréal seront mises à rude épreuve prochainement, puisque le prochain rendez-vous de l’équipe sera contre le marqueur de l’heure, Alexander Ovechkin, mais le Tricolore pourra compter sur le retour au jeu de Jake Allen.

Le gardien a confirmé qu’il renouera avec l’action mercredi après avoir subi une commotion cérébrale sur une collision avec Dylan Larkin, des Red Wings de Detroit, le 13 novembre. Maintenant, il affrontera les Capitals de Washington au Capital One Arena et aura fort à faire, car il devra tenter de limiter le plus possible Ovechkin, qui compte déjà 15 filets en 19 matchs cette saison.    

«C’est un gars qui a un tir assez puissant, mais c’est surtout de la manière dont il décoche qui fait en sorte qu’il marque autant, a dit David Savard en conférence de presse, après l’entraînement de mardi matin. Il est capable de la placer partout, c’est difficile de trouver la ligne pour le contrer, parce qu’il peut la passer à travers les défenseurs. Ça va être un bon défi pour nous.»

«C’est un tireur pur, il dégaine aussi fort qu’il le peut chaque fois qu’il en a l’occasion», a renchéri Allen.

Ce qu’avancent l’arrière et le portier du CH est très vrai sur l’avantage numérique, mais il ne faut pas oublier que la vedette des «Caps» a compté la majorité de ses buts (11) à égalité numérique. Il a aussi ajouté 15 mentions d’aide à son compteur depuis le début de la campagne.

«Leur trio a une très bonne chimie et on doit être en mesure de les étouffer en tant qu’unité, a quant à lui relativisé Jake Evans. Et pour le jeu en désavantage numérique, il s’agit d’être sur la même longueur d’ondes. Si un gars hésite, ils peuvent nous faire payer assez rapidement. On doit porter attention aux détails.»

«Je n’ai pas encore eu la chance de jouer contre lui, a poursuivi Evans. Mais avec les années, on voit qu’Ovechkin est une menace constante, qu’il ne prend jamais une journée de congé. C’est beau de voir quelqu’un qui joue avec autant de passion pendant si longtemps.»

Décision compréhensible    

Lorsqu’il a heurté le capitaine des Wings, Allen était resté au jeu quelques instants avant de retraiter au vestiaire pour de bon. Il se sentait bien sur le coup, mais le gardien a tenu à souligner l’importance du protocole à respecter.

«Les joueurs comprennent que ça fait partie du jeu, a expliqué Allen. Ça peut parfois être frustrant de se faire retirer en plein milieu d’un match, mais c’est pour la santé et la sécurité des joueurs. Avec du recul, c’était la bonne décision de me retirer de l’affrontement. C’était pour les bonnes raisons.»

Par ailleurs, le club montréalais a annoncé mardi que Brett Kulak ne l’accompagnera pas pour son voyage de trois matchs aux États-Unis en raison d’une blessure au bas du corps. Le Canadien visitera également les Sabres de Buffalo, vendredi, et les Penguins de Pittsburgh le lendemain. 

Point de presse de Jake Allen

SN283013 -

Point de presse de David Savard

SN283011 -

Point de presse de Jake Evans

SN283012 -