JiC

De gros noms à la rescousse du CH?

Publié | Mis à jour

La position de centre fait jaser depuis belle lurette à Montréal. De gros noms pourraient être disponibles lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. L’état-major du Tricolore sera-t-il tenté de frapper un grand coup?

Tout d’abord, une question s'impose; qui sera le directeur général du Bleu-Blanc-Rouge le 1er juillet prochain? Pour l’instant, impossible d’y répondre.   

«Claude Giroux est l’un des meilleurs aux cercles de mise en jeu. Certains le considèrent comme un ailier, moi comme un joueur de centre. Est-ce qu’il pourrait intéresser le CH? À 33 ans, serait-il un complément pour Nick Suzuki et Christian Dvorak? On s’amuse», a lancé Louis Jean de passage à l’émission JiC.

«Nazem Kadri, lui, devient joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison. La famille Kadri a toujours adoré le Tricolore. C’est un gars qui amène une dimension qui est rare. Je ne crois pas que l’Avalanche du Colorado pourra s’entendre avec lui. À 31 ans, il pourrait être une solution, c’est à suivre», toujours selon Louis Jean.

La présence des joueurs de la LNH aux JO en danger?

Après les Sénateurs d’Ottawa, la COVID-19 s’invite maintenant chez les Islanders de New York. Les dirigeants de la Ligue nationale de hockey (LNH) surveillent la situation de près, à un peu plus de deux mois des Jeux olympiques d’hiver. 

«Ça commence à être un sérieux problème dans le circuit Bettman, car on s’approche des Jeux olympiques. Les joueurs veulent y aller. Les propriétaires et le commissaire, eux, ne sont pas tellement chaud à l’idée, mais ils se sont engagés. Advenant que les cas se multiplient, ils ont jusqu’au 10 janvier pour changer d’opinion», a-t-il conclu.

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.