Crédit : Photo AFP

MLB

Temple de la renommée: de nouveaux candidats de marque

Publié | Mis à jour

Le Canadien Justin Morneau, de même qu’Alex Rodriguez et David Ortiz, fait partie d’un groupe de 13 joueurs qui verront leur nom être inscrit au bulletin de vote en vue d’une intronisation au Temple de la renommée du baseball.

Prince Fielder, Mark Teixeira, Tim Lincecum, Ryan Howard, Jimmy Rollins, Jonathan Papelbon, Carl Crawford, Jake Peavy, Joe Nathan et A.J. Pierzynski sont les autres nouveaux venus sur cette liste qui comptera 30 candidats et qui a été rendue publique lundi. 

Morneau pourrait ainsi devenir seulement le troisième représentant de l’unifolié à faire son chemin à Cooperstown. L’ancien des Expos de Montréal Larry Walker (2020), de même que Ferguson Jenkins, sont les deux Canadiens à y avoir une place.

Le joueur de premier but a rapidement fait sa place dans la formation des Twins du Minnesota en 2005, seulement deux ans après avoir été repêché. L’année suivante, il était sacré joueur par excellence de la Ligue américaine. Lors de cette saison 2006, il avait maintenu une moyenne au bâton de ,321, cognant 31 circuits en plus de produire 130 points.

Soupçons de dopage 

Alex Rodriguez, pour sa part, a été nommé trois fois joueur par excellence. Il a participé à 14 matchs des étoiles. Il a également mis la main sur 10 Bâtons d’argent et deux Gants dorés. Il est quatrième dans l’histoire avec 696 circuits et 2086 points produits avec les Mariners de Seattle, les Rangers du Texas et les Yankees de New York.

Il serait sans aucun doute intronisé dès l’année prochaine, n’eût été son implication dans le scandale Biogenesis. La suspension de plus d’un an pour dopage qui en a découlé pourrait toutefois lui donner du fil à retordre.

Ortiz pourrait bien être dans la même situation. Si les statistiques de l’ancien des Red Sox de Boston en font un candidat de choix, des allégations de dopage font également ombrage sur sa carrière.

Barry Bonds, meneur de tous les temps pour les longues balles avec 762, se bute d’ailleurs à la résistance de l’Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA), qui ne l’a pas élu à ses neuf premières années d’admissibilité en raison de soupçons de dopage.

Bonds en sera à sa dernière chance, tout comme Curt Schilling et Roger Clemens.

Pour la première fois depuis 1960, personne ne sera intronisé au Panthéon en 2021. Cette situation ne s’est produite que sept fois depuis 1936, lors du tout premier vote.