Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Soccer

Stephanie Labbé et Christine Sinclair reconnues par la FIFA

Publié | Mis à jour

Les joueuses de soccer canadiennes Stephanie Labbé et Christine Sinclair ont été nominées pour de prestigieux prix remis par la FIFA, lundi.

L’attaquante est en lice pour le prix de meilleure joueuse de la dernière année, tandis que la gardienne de but aura la chance de mettre la main sur le titre de meilleure à sa position. Sinclair et Labbé ont, entre autres, aidé le Canada à mettre la main sur la médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Sur le plan individuel, avec les Thorns de Portland, Sinclair a marqué cinq buts en 15 matchs, en plus d’amasser une passe décisive. La formation de l’Oregon a d’ailleurs terminé au premier rang de la NWSL.

Elle aura toutefois énormément de compétition, puisque 12 autres joueuses ont aussi été nominées pour cet honneur.

Pour sa part, Labbé s’était grandement signalé aux Jeux olympiques, en signant des blanchissages contre le Brésil et les États-Unis, pour permettre aux Canadiennes d’atteindre la finale. Durant ce match ultime, contre la Suède, elle a cédé seulement deux fois sur six lancers durant la séance de tirs de barrage.

Avec Rosengard, son équipe dans la ligue suédoise, elle n’a pas connu la défaite en 10 matchs, elle qui a signé neuf gains et un match nul, en plus de blanchir l’adversaire à huit occasions, accordant seulement deux buts. Elle s’est aussi jointe au Paris Saint-Germain, avec qui elle a signé deux victoires par blanchissage en autant de matchs.

Labbé a de grandes chances d’obtenir ce prix, elle qui n’a que quatre autres gardiennes en lice avec elle.

Les gagnantes seront connues le 17 janvier, durant une cérémonie en ligne organisée par la FIFA.

L’Anglaise Bev Priestman, qui a dirigé l’équipe nationale féminine canadienne à la médaille d’or, est en lice pour le prix d’entraîneuse de l’année.