Crédit : AFP

MLS

Minnesota United FC : un manque de constance à corriger

Publié | Mis à jour

De l’aveu de l’entraîneur-chef Adrian Heath, c’est l’inconstance qui a coulé le Minnesota United FC, dimanche, et qui a permis aux Timbers de Portland de les éliminer.

Sa troupe a laissé filer une avance d’un but au premier tour éliminatoire, avant de s’incliner 3 à 1 et de voir sa saison prendre fin abruptement. Ce résultat reflète l’entièreté de la campagne, et le pilote a proposé quelques pistes d’explication.

«Je pense que l'un des mots que j'utiliserais est inconstant, a-t-il lancé après la défaite, selon le site officiel de la Major League Soccer (MLS). Je ne pense pas que nous ayons été aussi constants que nous devrions avec le groupe qu’on a.»

«Évidemment, nous avons eu de grosses portions de la saison où nos joueurs avant n'étaient pas disponibles, que ce soit [Emanuel Reynoso], où ce soit [Robin Lod], que ce soit Franco [Fragapane], et je ne pense pas que ça nous a aidés.»

Espoir

Mais l’instructeur semble malgré tout avoir confiance en son groupe. Il espère maintenant que la saison morte permettra aux joueurs de se reposer et de reprendre l’action en force. Et d’ici là, il espère également que le club sera en mesure de s’attarder à quelques points faibles.

«Les joueurs ont du temps libre, ils rechargeront les batteries et on reviendra, espérons-le plus fort. Mais c'est certainement le meilleur groupe que nous ayons eu depuis que je suis ici. Donc si nous pouvons y ajouter – ce sera notre objectif pendant la saison morte – une ou deux pièces, pour nous rendre plus forts dans certains aspects, alors c'est ce que nous allons faire.»

Le milieu de terrain Wil Trapp partage la vision des choses de son entraîneur. S’il n’a aucune réponse à offrir pour expliquer ce manque de régularité de l’équipe, il a pleinement confiance qu’elle peut lutter pour les grands honneurs bientôt.

«C'est un endroit où je veux être. Je crois en ce groupe et je crois en ce club», a lancé Trapp.