Crédit : AFP

LNH

Le Lightning plie, mais ne flanche pas

Publié | Mis à jour

Malgré une remontée tardive du Wild du Minnesota, le Lightning a signé une victoire de 5 à 4 en vertu d’un filet de Steven Stamkos en fusillade, dimanche à Tampa. 

Mené 4 à 2, le Wild n’a jamais abandonné en fin de troisième période. Le club a ainsi déjoué deux fois le vétéran Brian Elliott après avoir retiré son propre gardien. Kevin Fiala et Joel Eriksson Ek ont en effet touché la cible pour forcer la tenue d’une période supplémentaire.  

Anthony Cirelli (deux fois), Pat Maroon et Alex Barré-Boulet ont marqué dans la victoire.

L’ancien du Canadien de Montréal Jordie Benn a récolté une mention d’aide sur un filet de Brandon Duhaime. Il s’agissait de son premier point dans l’uniforme du Wild. Marcus Foligno a aussi enfilé l’aiguille dans une cause perdante.

Point absent  

Le Lightning a par ailleurs appris une bien mauvaise nouvelle, dimanche, puisque l’attaquant Brayden Point sera absent pour une période indéterminée en raison d’une blessure au haut du corps.

Point s’est blessé en fonçant dans la bande, samedi contre les Devils du New Jersey, lorsque Ryan Graves l’a fait trébucher en troisième période. Il a malgré tout terminé le match, mais il n’était pas en uniforme contre le Wild.

Point a jusqu’ici cumulé sept buts et 13 points en 16 parties cette saison.

Les Rangers remportent un match haut en couleur 

Les Rangers ont remporté un match de fous au compte de 5 à 4 à l’aide d’un but lors de la dernière seconde de la troisième période à New York, contre les Sabres de Buffalo.

C’est le défenseur Ryan Lindgren qui a touché la cible avec sept dixièmes de seconde à écouler au match.

Il ne s’agissait pas du premier fait saillant de cette rencontre. En deuxième période, les deux équipes se sont échangé trois buts en 32 secondes. Tage Thompson et Rasmus Dahlin, pour les Sabres, ainsi que K’Andre Miller, pour les Rangers, ont tour à tour fait bouger les cordages.

Alexandar Georgiev a d’ailleurs été chassé de la rencontre après 40 minutes puisqu’il avait concédé quatre buts sur 18 lancers. Son vis-à-vis Aaron Dell a été beaucoup plus occupé, étant mis à l’épreuve à 36 reprises, mais il a malgré tout alloué cinq buts.

Artemi Panarin s’est pour sa part signalé dans le clan new-yorkais avec une récolte de trois aides.

Encore Mangiapane!

Andrew Mangiapane a inscrit son 15e filet de la campagne dans une victoire de 4 à 0 des Flames de Calgary contre les Bruins à Boston. Il a ainsi pris seul le deuxième rang de la Ligue nationale de hockey (LNH) derrière Leon Draisaitl (18), mais devant Alexander Ovechkin (14).

Johnny Gaudreau, Noah Hanifin et Mikael Backlund ont également trompé la vigilance de Jeremy Swayman, qui a été mis à l’épreuve à 31 reprises.

Dan Vladar a quant à lui réussi un deuxième blanchissage consécutif, cette fois en bloquant 27 rondelles.

Woll dit non

À son deuxième départ dans la LNH, Joseph Woll a été parfait devant la cage des Maple Leafs de Toronto, qui ont vaincu les Islanders par la marque de 3 à 0, à New York.

La recrue a fait face à 20 tirs. Ses coéquipiers Mitch Marner (deux fois) et Ondrej Kase ont enfilé l’aiguille.