SPORTS-SOCCER-TORONTO FC-CF-MTL

Photo : Sebastian Breza. Gardien du CF Montréal Crédit : Photo Ben Pelosse

Club de foot Montréal

Breza a été surpris de son titre

Publié | Mis à jour

C’est un peu à la surprise générale que le gardien du CF Montréal Sebastian Breza a été nommé joueur par excellence du tournoi.

« J’ai été surpris qu’il ait reçu ce titre parce qu’aujourd’hui il n’a rien eu à faire », a blagué Wilfried Nancy, puisque Breza n’a reçu aucun tir dimanche.

Le principal intéressé était lui-même étonné, mentionnant que c’était les journalistes qui avaient voté pour lui et qu’ils auraient pu refaire un vote.

« J’ai été très surpris quand j’ai été sélectionné. On a joué seulement trois matchs et j’ai touché au ballon peut-être 15 fois. Mais je le prends, j’ai un pot de fleurs maintenant.

« C’est bien de remporter un honneur individuel, mais c’est le championnat qu’on veut. On joue pour remporter un titre, pas pour être le joueur par excellence. »

Avenir

Breza, 23 ans, a connu un parcours intéressant avec le CF Montréal, avec lequel il est arrivé en prêt au début du mois d’avril.

Il a disputé toutes les rencontres du Championnat canadien et c’est à lui que Wilfried Nancy a confié le filet lors des trois derniers matchs de la saison régulière en MLS.

Mais voilà, il est ici en vertu d’un prêt de Bologne qui se termine à la fin décembre. Sera-t-il de retour à Montréal ?

« Mes parents sont à Montréal, alors vous allez me revoir ici, a blagué le gardien comme il le fait souvent. Mais, quand on parle du club, ça dépend aussi du club auquel j’appartiens.

« Pour la saison prochaine, je ne sais pas encore ce qui va se passer, mais j’ai vraiment aimé ma saison à Montréal. »

Désavantage

Dans le camp torontois, on avait la déception évidente, surtout que l’équipe a eu l’impression de se battre à forces inégales. Jozy Altidore n’était pas dans l’alignement parce qu’il était malade et Alejandro Pozuelo a dû abdiquer après le premier quart d’heure, victime d’une blessure.

« C’est un match qui reflète le reste de la saison puisqu’on a joué essentiellement sans joueur désigné », a précisé l’entraîneur Javier Martinez.

« Leur absence a tout changé. Jozy est notre joueur le plus efficace contre
Montréal. On s’était préparés avec Pozuelo comme catalyseur. À partir du moment où il quitte le terrain, on a dû complètement changer notre tactique. »

« Je crois que nous sommes fâchés non pas parce qu’on a perdu, mais parce qu’on savait qu’on pouvait gagner », a souligné Jacob Shaffelburg, qui a reçu le titre de meilleur jeune joueur canadien du tournoi.