Canadiens de Montréal

Les unités spéciales coulent le Rocket

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval a subi les foudres de l’avantage numérique des Senators de Belleville, samedi au CAA Arena, et s’est incliné 5 à 2. 

Le club-école des Sénateurs d’Ottawa a capitalisé sur deux de ses trois occasions avec l’avantage d’un homme, chaque fois au second engagement.

Zac Leslie a d’abord profité de la présence au cachot de Cameron Hillis pour offrir une avance de 2 à 1 aux siens. Un peu plus de deux minutes plus tard, c’est Maxence Guénette qui a secoué les cordages, alors que Jesse Ylonen avait été chassé pour avoir retardé le match.

Laurent Dauphin a permis au Rocket de se rapprocher à un seul but, en fin de deuxième période, mais en vain. Dillon Heatherington et Matthew Wedman ont chacun poussé la rondelle dans une cage déserte pour les favoris de la foule.

Plus tôt dans la rencontre, Mark Kastelic avait ouvert les hostilités pour les Senators, tandis que Lukas Vejdemo avait répliqué avant la fin de l’engagement.

Les deux formations s’affronteront à deux autres reprises avant la fin du mois de novembre, soit le 26 et le 27 novembre, respectivement à Laval, puis au domicile de Belleville.