Crédit : Photo Didier Debusschere

LHJMQ

Les Remparts passent à deux doigts du désastre

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont eu chaud, mais un but très tardif de Xavier Filion leur a permis de sauver la mise face à de tenaces Tigres de Victoriaville pour l’emporter 6 à 5, samedi au Colisée Desjardins.

En retard 5 à 2 en troisième période, l’équipe locale s’est démenée pour créer l’égalité dans cette rencontre. Les Tigres ont frappé deux fois sur l’avantage numérique. Maxime Pellerin a d’abord touché la cible, puis Tommy Cormier a profité de la présence au banc des pénalités de Théo Rochette pour marquer, étant le deuxième à faire dévier une frappe de Pellerin, à 15 min 48 s du troisième tiers.

Deux minutes plus tard, ce même Pellerin a mis son équipe dans l’embarras en écopant d’une punition pour rudesse et d’une inconduite de partie, alors que plusieurs joueurs participaient à une mêlée devant le filet de Québec. Un autre joueur de chaque côté a été envoyé au cachot à la suite de cette séquence.

Presque par miracle, Cormier a créé l’égalité en infériorité numérique, faisant exploser de joie les partisans réunis au Colisée Desjardins. Les réjouissances ont toutefois été de courte durée, puisque Filion a enfilé l’aiguille 31 secondes plus tard, se faisant insistant devant la cage de Nikolas Hurtubise.

Zachary Gravel se distingue

Face à son ancienne équipe, l’attaquant des Remparts Zachary Gravel a été le meilleur des siens.

Celui qui a disputé 15 rencontres avec les représentants du Centre-du-Québec la saison dernière a inscrit les troisième et quatrième filets des visiteurs. Ses réussites auraient d’ailleurs pu être suffisantes aux Remparts, n’eût été la remontée des Tigres.

Gravel a ajouté un troisième point en obtenant une mention d’aide sur le filet vainqueur de Filion.

Théo Rochette, sur un tir de punition, Mikael Huchette et Christophe Farmer ont été les autres buteurs des gagnants. Devant le filet, Fabio Iacobo a été peu testé, accordant tout de même cinq filets sur 20 lancers.

L’Armada freine le Phoenix

L’Armada de Blainville-Boisbriand a mis un terme à une séquence de huit victoires du Phoenix de Sherbrooke, samedi au Centre d’excellence Sports Rousseau, en défaisant la formation de l’Estrie 6 à 2.

Les favoris de la foule menaient déjà 2 à 1 après 40 minutes de jeu, mais c’est en troisième période qu’ils ont réellement démontré aux visiteurs que leur série victorieuse était en danger, en secouant les cordages à quatre reprises.

Justin Boisselle et Anri Ravinskis ont d’abord porté un dur coup aux joueurs du Phoenix, qui ont toutefois regagné un peu d’espoir grâce à Anthony Munroe-Boucher. Simon Pinard a toutefois redonné une priorité de trois buts aux siens, en inscrivant son deuxième filet de la rencontre, un peu moins de trois minutes après la réussite du Phoenix.

Pinard a d’ailleurs été le patineur le plus productif de l’Armada, avec trois points. Mikaël Denis a complété la marque dans un filet désert, tandis qu’Alexis Gendron avait réussi le tout premier filet des siens, peu après la moitié de la première période.

Devant la cage de l’Armada, le gardien Charles-Édward Gravel a cédé une fois sur 15 tirs lors des deux premières périodes. C’est toutefois Olivier Leclair qui a terminé le match, lui qui a repoussé 12 des 13 tirs auxquels il a fait face au dernier tiers.