LNH

Ryan Suter garde encore de la rancœur envers le Wild

Publié | Mis à jour

Ryan Suter effectuait jeudi soir un premier retour au Minnesota après avoir été laissé de côté par le Wild à l’entre-saison. 

Portant maintenant l’uniforme des Stars de Dallas, l’homme de 36 ans garde de bons souvenirs de son passage dans «l’État du hockey», mais également un peu de rancœur. 

Le contrat de 13 ans et 98 millions $ du vétéran défenseur a été racheté en juillet dernier par le directeur général Bill Guerin, tout comme celui de l’attaquant Zach Parisé.

«C’était un choc. Je n’ai eu aucune conversation à propos de ça. Personne n’en avait jamais parlé, et ensuite ça se produit et tu dois composer avec», a mentionné Suter au quotidien «Minnesota Star-Tribune» avant la rencontre.

«Si ton patron ne te veut plus, il se débarrasse de toi la plupart du temps, a-t-il ajouté. Selon moi, c’est ce qui s’est produit, mais je suis passé à autre chose.»

L’Américain a passé neuf saisons avec le Minnesota et aurait probablement aimé y terminer sa carrière. «C’était mon choix de quitter Nashville [en 2012]. Ce n’était pas mon choix de partir d’ici», a-t-il avoué.

De bons souvenirs 

Malgré ce revirement de situation imprévu, Suter retient de belles choses de son séjour avec le Wild. Il reconnait que de remettre les pieds au Xcel Energy Center avait été bizarre, et que l’émotion serait au rendez-vous.

«[Ma famille et moi] avons tout aimé ici. Nous avons participé aux séries huit fois en neuf ans pendant que j’étais ici, ce qui est pas mal du tout. Oui, nous n’avons pas gagné la coupe Stanley, ce qui est décevant. Mais nous étions dans une situation où nous avions la chance de le faire, et beaucoup d’équipes auraient été plutôt heureuses de cette expérience», avait-il mentionné avant de sauter sur la glace.

Ça s’est un peu moins bien déroulé sur la patinoire, les Stars ont été facilement vaincus 7 à 2 par le Wild. Kirill Kaprizov a notamment connu son premier match de quatre points dans la Ligue nationale de hockey.

«Évidemment, il y aura toujours une place spéciale dans mon cœur pour le Minnesota, les gens d’ici, a indiqué Suter à la suite du revers. C’était plutôt cool. On peut passer à autre chose.»