Quebec

Crédit : Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Manque d’opportunisme fatal

Publié | Mis à jour

La majorité du temps, une équipe qui domine 43 à 19 à la colonne des tirs remporte le match. Ça n’a pas été le cas des Remparts, vendredi, qui ont baissé pavillon 3 à 1 face aux Eagles du Cap-Breton. 

«On a 26 chances de marquer contre 8, ce n’est pas le résultat qu’on méritait. En même temps, c’est peut-être le résultat qu’on méritait, a philosophé Patrick Roy. Tu as beau avoir 43 lancers et 26 chances de marquer, mais si tu figes devant le filet et tu ne prends pas des lancers de qualité, c’est sûr qu’on va avoir de la misère à marquer des buts.»

Le gardien des Eagles Olivier Ruccia a été en grande partie responsable de la victoire des siens vendredi, réalisant 42 arrêts pour être nommé la première étoile de la rencontre.

Pour Roy, toutefois, il n’a pas été assez testé.

«On lui a lancé dans le logo toute la soirée. On n’avait pas l’instinct du tueur devant le filet pour finir la job. Je peux te donner 26 exemples de ça.»

Autre défaite amère 

Après avoir perdu face à la dernière formation au classement général, le Drakkar de Baie-Comeau, dimanche dernier, les Remparts ont maintenant subi un revers face à l’avant-dernière équipe dans la LHJMQ, vendredi.

«On ne peut pas prendre aucun match pour acquis. Cette année, toutes les équipes peuvent rivaliser avec tout le monde. On ne peut pas prendre personne à la légère. On doit jouer dans notre identité et utiliser nos forces. On est des bons patineurs et il faut amener de la circulation devant le filet», a ajouté Zachary Bolduc.

Les Remparts ont muselé les Eagles en début de première période, ces derniers devant attendre la septième minute de jeu avant de diriger un premier tir sur le filet de William Rousseau. De l’autre côté, les Diables rouges en ont profité pour prendre les devants grâce à Bolduc. Ce dernier a accepté une belle passe de Théo Rochette pour inscrire un premier but en six matchs.

Les Remparts ont fait preuve d’indiscipline en début de troisième, prenant trois pénalités lors des dix premières minutes de jeu. Après avoir écoulé les deux premières sans dégât, les Diables rouges n’ont pas été en mesure de contenir l’attaque à cinq des Eagles à la troisième occasion.

D’un tir du poignet précis, Jacob Squires a déjoué Rousseau du côté de la mitaine, créant l’égalité pendant que, de l’autre côté, Olivier Ruccia se dressait devant un barrage de 16 lancers des Remparts en deuxième. L’indiscipline a de nouveau été couteuse aux Remparts en troisième. Coupable d’avoir fait trébucher, James Malatesta a vu Émile Hégarty-Aubin donner les devants aux Eagles qui ont complété la marque en fin de troisième dans un filet désert.

Malatesta n’a presque pas joué par la suite, étant remplacé par Viljami Marjala sur le trio complété par Nathan Gaucher et Christophe Farmer.

Les Remparts seront à Victoriaville samedi après-midi pour y affronter les Tigres. Fabio Iacobo obtiendra le départ face à son ancienne équipe.

_________________________

Joshua Roy garde la séquence du Phoenix en vie

Le Phoenix de Sherbrooke a enregistré une huitième victoire de suite grâce à un superbe but en prolongation de Joshua Roy, qui a permis aux siens de battre l’Océanic de Rimouski 4 à 3, vendredi soir au Palais des Sports Léopold-Drolet. 

Après seulement 26 secondes en temps supplémentaire, l’espoir du Canadien de Montréal a conservé la rondelle d’un bout à l’autre de la patinoire avant de battre Patrik Hamrla.

Le Phoenix tirait de l’arrière 3 à 2 après deux périodes. Xavier Parent a créé l’égalité avec sa 13e réussite de la saison, tôt au troisième engagement, pour forcer la prolongation. Justin Gill et William Bishop ont été les autres buteurs des vainqueurs.

Le gardien Ivan Zhigalov a été élu première étoile de la rencontre grâce à une performance de 31 arrêts. Il a notamment frustré Julien Béland sur un lancer de punition en deuxième période.

Brady Burns s’amuse

À Val-d’Or, Brady Burns a complété un tour du chapeau tardif pour permettre aux Sea Dogs de Saint John de vaincre les Foreurs 5 à 1.

Burns a inscrit le filet vainqueur en avantage numérique, en toute fin de deuxième période. Il a ajouté son second au retour des vestiaires, avant d’obtenir son troisième à l’aide d’une belle feinte devant Philippe Cloutier, alors qu’il ne restait que 22 secondes à faire au match.

Jacob Chantler a marqué son premier filet dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, en désavantage numérique de surcroit. Carter McCluskey a été l’autre buteur des Sea Dogs, tandis qu’Alexandre Doucet a secoué les cordages pour les Foreurs.

Les Cataractes s’en sortent bien

À Shawinigan, les Cataractes ont été en mesure d’étouffer la remontée des Olympiques de Gatineau et se sont sauvés avec une victoire de 3 à 2.

Jacob Lafontaine, Xavier Bourgault et Martin Has ont donné une avance de 3 à 0 aux «Cats» après 33 minutes de jeu. La réplique des Olympiques à ce troisième filet a été immédiate, Zachary Dean marquant son premier de la campagne dix secondes plus tard.

L’attaquant de Gatineau Charles-Antoine Lavallée a réduit l’écart à un seul filet en déjouant... Charles-Antoine Lavallée, le gardien de Shawinigan. Ce dernier a fermé la porte par la suite, effectuant un total de 27 arrêts.