Canadiens de Montréal

Un autre départ pour Cayden Primeau

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal reprendront l’action ce soir, alors qu’ils recevront la visite des Penguins de Pittsburgh. 

Cayden Primeau, qui a tenu le fort mardi contre les Rangers à New York, obtiendra un deuxième départ de suite, a confirmé l'entraîneur-chef Dominique Ducharme en matinée après la séance optionnelle d’entraînement à Brossard.      

«Il n'a pas seulement fait de bons arrêts, mais on a aimé la façon dont il a géré son match, a indiqué Ducharme, rappelant la bonne performance de Primeau malgré une défaite de 3-2 au Madison Square Garden. On a aimé ce qu'on a vu, alors on le remet devant le filet.» Voyez le point de presse de Ducharme dans la vidéo ci-dessus.

Un autre espoir de l'organisation, le défenseur Mattias Norlinder, effectuera quant à lui ses débuts dans la Ligue nationale de hockey.

En attaque, Christian Dvorak représente un cas incertain en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée. Rappelé du Rocket de Laval sur le coup de midi, Cole Caufield pourrait bien jouer. 

L'occasion sera belle pour Nick Suzuki de se mesurer à un autre excellent joueur de centre, même si Ducharme ne compte pas nécessairement opposer son jeune joueur à Sidney Crosby à chacune des présences.

«C'est un gars qui aime les défis et se mesurer aux meilleurs, a noté l'entraîneur, à propos de Suzuki. C'est probablement là qu'il est lui-même à son meilleur.» 

POINT DE PRESSE NICK SUZUKI -

Les Canadiens espèrent profiter de leur retour à la maison pour freiner à trois leur série de défaites. 

Rétabli de la COVID-19, Crosby a pu retrouver son équipe dimanche. Il a alors été blanchi dans un revers de 6-1 contre les Capitals de Washington. Il s’est toutefois repris deux jours plus tard en récoltant une aide contre les Sabres de Buffalo, qui se sont imposés par la marque de 2-1. 

L’entraîneur-chef Mike Sullivan n’a quant à lui pas fait le voyage à Montréal. Il n’était pas autorisé à franchir la frontière canadienne, même s’il est également remis du coronavirus, parce qu’il a commencé à suivre le protocole de la LNH seulement le 4 novembre.