Crédit : AFP

LNH

Les grandes visées de John Tavares

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Maple Leafs de Toronto, John Tavares, est certes fier de porter la feuille d’érable sur son chandail, mais il aimerait également le faire à nouveau sous un autre chandail, dans le cadre d’un événement des plus prestigieux : les Jeux olympiques d’hiver.

Le vétéran ne se défile pas pour dire qu’il est très motivé à l’idée de se retrouver à Pékin et fait tout en son pouvoir pour impressionner les décideurs de Hockey Canada. Celui ayant à son actif 15 points en 16 rencontres cette saison (avant les matchs de jeudi) a d’ailleurs agi récemment comme «mannequin» pour Équipe Canada qui a diffusé quelques photos de sa collection vestimentaire en prévision des Jeux.

Sauf que Tavares n’a pas l’intention de simplement parader en Chine. Il veut aider son pays à remporter la médaille d’or, ce qu’il n’avait pu faire à Pyeongchang, en Corée du Sud, il y a quatre ans. Cette fois, les joueurs de la Ligue nationale devraient être présents et le joueur des Leafs espère décrocher l’or olympique pour la deuxième fois de sa carrière. À Sotchi, en 2014, il avait été blanchi en quatre parties et une blessure l’avait tenu à l’écart durant la ronde des médailles, mais les siens avaient vogué sans trop d’ennuis vers la première marche du podium.

«C’est une opportunité si rare et si unique. C’était formidable à Sotchi. D’un point de vue personnel, ça ne s’était pas bien terminé, mais j’aimerais obtenir une autre chance», a-t-il admis selon des propos rapportés par le réseau TSN.

D’ailleurs, le numéro 91 est bien déterminé à effacer ses ennuis physiques, lui qui avait été contraint de manquer la quasi-totalité de la série de premier tour contre le Canadien de Montréal au printemps passé.

«Cette saison, il s’est présenté encore plus concentré et déterminé, a affirmé l’entraîneur-chef des Leafs, Sheldon Keefe. Même s’il n’a pas joué en séries, hormis quelques séquences, il est arrivé ici aussi enjoué que les autres et motivé à rendre notre groupe meilleur.»

Déjà l’urgence d’agir?

D’après le pilote, Tavares s’est donc rapidement mis au travail et il en récolte les dividendes actuellement. Son jeu est à la hauteur, et ce, dans toutes les facettes.

«Vous pouvez dire qu’il était encore plus dans sa bulle. Il y avait l’urgence d’agir et ça se voyait dans sa préparation. Ce n’est donc pas surprenant de le voir réaliser un bon départ, a-t-il expliqué. Il se trouve dans un bon état d’esprit et produit offensivement, mais il est également bon en défense.»

Le principal intéressé a des objectifs clairs, mais garde la tête froide et continue son boulot quotidien, soit celui d’aider l’équipe torontoise à accumuler les points au classement.

«Vous essayez seulement de vivre le moment et d’être le meilleur possible, a-t-il philosophé. Je me réveille le matin et je m’assure que mon enfant le plus vieux soit prêt pour l’école. Puis, j’enfile mes chaussures, je prends un café et je sors pour aller m’entraîner et me préparer pour le match suivant.»