Crédit : AFP

LNH

Les Canucks, une équipe aussi solide qu’une feuille de papier

Publié | Mis à jour

Par les temps qui courent, les Canucks de Vancouver sont loin d’inspirer confiance sur la patinoire malgré la présence de joueurs talentueux et leur directeur général Jim Benning, interrogé par les médias jeudi, en est bien conscient.

Celui-ci n’est évidemment pas satisfait de la mauvaise saison des siens et de la séquence difficile de cinq défaites qui s’est prolongé la veille avec un échec de 4 à 2 aux mains de l’Avalanche du Colorado. L’acquisition d’Oliver Ekman-Larsson et de Conor Garland dans les mois précédents n’a pas donné les résultats escomptés jusqu’ici.

«Cela est notre responsabilité à tous, incluant l’équipe de direction, le personnel d’entraîneurs et les joueurs. Nous constituons une équipe fragile présentement, a admis Benning en conférence de presse, tel que rapporté par le réseau TSN. Certains joueurs doivent retrouver leur confiance afin de performer à leur mieux. Nous aurons besoin de nombreuses victoires consécutives pour revenir dans la lutte.»

Aussi, le DG – contesté par de nombreux amateurs ayant réclamé à grands cris au Rogers Arena son congédiement – a ajouté que toutes les options sont envisagées pour relancer le club et éviter une autre exclusion des séries.

«On regarde tout actuellement. J’ai travaillé avec les instructeurs, on discute avec les agents et j’ai parlé à d’autres directeurs généraux», a-t-il déclaré.

Si Vancouver veut reprendre des habitudes gagnantes, il lui faudra améliorer le rendement de ses unités spéciales. En avantage numérique, la formation comprenant Elias Pettersson, Brock Boeser et Quinn Hughes est en 27e place de la Ligue nationale avec un pourcentage d’efficacité de 14,5 %. Pour ce qui est de l’infériorité numérique, la troupe du pilote Travis Green se trouve dans la cave avec un pauvre pourcentage de 60,3 %.

Occupant l’avant-dernier rang de la section Pacifique avec une fiche médiocre de 5-10-2, les Canucks accueilleront les Jets de Winnipeg, vendredi, puis les Blackhawks de Chicago deux jours plus tard.