Hockey

Avenir du hockey québécois: «on ne changera pas les choses pour demain»

Publié | Mis à jour

Les sujets à aborder pour le nouveau comité se penchant sur l’avenir du hockey mineur québécois sont nombreux. Très nombreux. 

L’accessibilité au hockey pour un plus grand nombre, les parents-entraîneurs biaisés, favoriser le plaisir des jeunes et faciliter la praticabilité pour les nouveaux arrivants font, entre autres, partie d’une longue liste qui permettront d’établir un plan d’action afin de revigorer notre sport national.    

«On ne changera pas les choses pour demain matin. Il ne faut pas regarder la montagne au complet. On devra y aller un thème à la fois. On avait besoin d’un tournant dans le hockey mineur québécois», a expliqué Guillaume Latendresse de passage à l’émission JiC animé exceptionnellement par Jean-Philippe Bertrand, jeudi soir.

Plusieurs acteurs importants issus du monde du hockey auront à se prononcer sur le dossier. Marc Denis, Jocelyn Thibault, Guillaume Latendresse, Stéphane Auger, Stéphane Quintal, Kim St-Pierre, Danièle Sauvageau, Caroline Ouellette, Dany Dubé, Yanick Gagné, Dominic Ricard et divers experts feront partie du projet.

«Il y a des personnes de tous les milieux. Chaque individu amènera ses connaissances par rapport à leurs expériences et c’est la beauté de ce groupe-là. En plus, je suis convaincu que les gens dans les arénas vont nous donner des idées et c’est de bon augure», a renchéri Latendresse. 

Un mémoire réalisée par ce comité est prévue pour le 1er avril prochain.

Voyez l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.