Crédit : AFP

LNH

Un voyage coûteux pour les Islanders

Publié | Mis à jour

Les Islanders de New York rentrent enfin à la maison après un séjour de 13 rencontres à l’étranger pour amorcer la campagne 2021-2022. Dans le confort du tout nouveau UBS Arena, l’équipe tentera de se réorganiser quelque peu, elle qui a appris une bien mauvaise nouvelle, mercredi.

Comme si la séquence de quatre défaites n’était pas suffisante, les Islanders ont indiqué avoir perdu les services du défenseur Ryan Pulock pour quatre à six semaines. Blessé au bas du corps, l’arrière de 27 ans n’a pas participé au dernier duel, une défaite 6 à 1 contre les Panthers de la Floride. 

Pulock et son comparse à la ligne bleue Adam Pelech forment l’un des duos les plus fiables du circuit Bettman depuis quelques années. Le premier connaît toutefois un lent début de saison, à l’image de son équipe, avec seulement deux mentions d’aide en 12 parties.

«Évidemment, il est un défenseur plutôt bon pour nous. [...] Ça crée un trou, mais nous devrons trouver des façons d’y remédier s’il ne revient pas», avait dit l’entraîneur-chef Barry Trotz après la défaite de mardi soir.

Un long cauchemar 

L’expérimenté instructeur avait d’ailleurs mentionné que la plupart de ses joueurs allaient devoir fournir des efforts supplémentaires pour permettre aux Islanders d’outrepasser leurs déboires récents.

Contre les Panthers, la frustration s’est fait sentir. Scott Mayfield, Matt Martin et Kyle Palmieri ont tous reçu des inconduites de partie. Si le premier a été pénalisé pour un geste dangereux sur Aleksander Barkov, les deux autres ont eu maille à partir avec le défenseur Radko Gudas.

Nul doute qu’un changement d’air fera du bien aux Islanders (5-6-2), bons derniers dans la section Métropolitaine.

«Ça n’a pas été facile dernièrement. À notre avis, nous devons mieux jouer, a simplement indiqué Trotz. On a presque une fiche de ,500 pour ce séjour sur la route, mais nous aurions dû être meilleurs que ça.»

«C’est devenu une sorte de long cauchemar, a-t-il ajouté. Nous avons hâte d’être de retour, d’inaugurer notre nouvel aréna et de bénéficier de cette nouvelle énergie.»

Situé à Elmont, près du quartier de Queens à New York, l’amphithéâtre des «Isles» peut accueillir 17 000 partisans. Sa construction, au coût de 1 milliard $, s’était amorcée en septembre 2019.

Samedi, les Flames de Calgary seront les visiteurs pour ce duel historique au UBS Arena.