Canadiens de Montréal

Un premier match pour Mattias Norlinder

Publié | Mis à jour

«Sidney Crosby était mon idole quand j’étais jeune. Mais jeudi soir, il ne le sera plus.»

Assez de glace en conférence de presse, Mattias Norlinder a fait cette petite confession à la veille de son premier match dans la Ligue nationale de hockey (LNH). 

Dans l’entourage du Canadien de Montréal depuis son retour la semaine dernière d’un séjour de trois matchs avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine pour y retrouver la forme, Norlinder jouera son premier match dans la LNH contre Crosby et les Penguins de Pittsburgh.

«C’est une belle expérience pour moi, j’ai la chance de voir le quotidien de la LNH, a expliqué Norlinder. Je suis heureux et je suis très excité à l’idée de jouer.»

Avant de sauter sur la glace du Centre Bell, le Suédois de 21 ans a passé les derniers jours à voyager avec l’équipe à Detroit, Boston et New York. De la passerelle de presse, il a pris des notes sur le calibre de jeu dans la LNH.

Avant ça, son expérience en Amérique du Nord se limitait à trois matchs avec le Rocket, trois matchs où il n’a pas obtenu de point et où il a terminé avec un dossier de -2.

«Pour mes débuts avec le Canadien, je prendrai ça mollo, je voudrai m’assurer d’être confortable sur la patinoire, a répliqué le défenseur gaucher de 6 pi et 185 lb. Mais je crois que mes trois matchs à Laval m’aideront. J’ai recommencé à jouer des matchs après ma blessure au camp. J’ai eu du temps pour m’adapter à une plus petite glace.»

Avec Savard 

À Detroit, Lucas Raymond, un ancien coéquipier de Norlinder avec le HC Frolunda, l’a décrit comme un formidable patineur. La recrue des Red Wings avait dit qu’il était le meilleur patineur qu’il avait vu avant de croiser Nick Leddy. Un bien beau compliment de la part de l’une des meilleures recrues dans la LNH cette saison.

Après le match au Little Caesars Arena de Detroit, Norlinder avait justement fait un brin de jasette avec Raymond. Le CH espérera qu’il a profité de cette conversation pour obtenir des trucs sur l’art de faire une bonne transition entre la Suède et la LNH. Mais il y a probablement juste Raymond, le quatrième choix au total au repêchage de 2020, qui a le secret.

Point de presse de David Savard -

Norlinder se retrouvera à la gauche de David Savard face aux Penguins.

«Je l’ai vu au camp, a noté Savard. C’est un jeune qui est très calme sur la patinoire, il a un bon coup de patin et une bonne vision. Il a beaucoup de potentiel. J’essayerai de l’aider le plus possible.»

Wideman dans les gradins 

Pour offrir une audition à Norlinder, Dominique Ducharme retournera Chris Wideman dans les estrades. Wideman passera donc d’un défenseur qui jouait sur la première vague en supériorité numérique et qui se retrouvait sur la glace quand l’équipe retirait son gardien à un rôle de réserviste.

«Norlinder peut aussi jouer en supériorité numérique, a répliqué Ducharme quand on lui a posé la question à ce sujet. Mais est-ce qu’il jouera ce rôle? Je ne peux pas confirmer ça. Pour nous, il est dans le même style de joueur. On veut voir le jeune en action et c’est la meilleure façon de l’évaluer.»

Norlinder, 21 ans, pourrait retourner à Frolunda s’il ne parvient pas à gagner un poste régulier avec le Tricolore. Il a encore une année à son contrat avec son équipe en Suède. Pour lui, c’est donc la LNH ou la Suède. Il s’est retrouvé pour un court séjour à Laval uniquement en raison d’un prêt après une blessure.

«Il n’y a aucun doute dans mon esprit que si on lui demande ce qu’il veut, c’est de jouer ici pour le reste de la saison, a dit Ducharme. Il n’a pas de plan B. Il veut être un joueur de la LNH. Oui, c’est une situation particulière. En raison de sa blessure, il a joué seulement quelques minutes lors des matchs préparatoires et il a obtenu juste trois matchs à Laval. On ne sait pas comment il va réagir avec nous. Il faut le voir en action pour savoir où il en est. Est-il prêt à ça? Comment proche est-il? Comment va-t-il progresser à travers le niveau de jeu qui monte dans la saison? On peut juste le voir dans les matchs.»

Voyez ici le point de presse complet de Ducharme:

Point de presse de Dominique Ducharme -

Formation du CH à l’entraînement:      

Attaquants

Toffoli – Suzuki – Gallagher

Drouin – Poehling – Anderson

Lehkonen – Evans – Armia

Pezzetta – Poehling – Alex Belzile

Défenseurs

Chiarot – Petry

Norlinder – Savard

Romanov – Kulak

Gardiens

Montembeault

Primeau

Joueurs supplémentaires

Wideman – Niku