Soccer

Le Canada à quelques pas de la Coupe du monde

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Le Canada a remporté l’une des victoires les plus importantes de son histoire en défaisant le Mexique 2 à 1, mardi soir à Edmonton, dans un match du tournoi de qualification pour la Coupe du monde de 2022.

C’était le premier gain contre la neuvième puissance de la FIFA depuis le 20 février 2000, soit en plus de 21 ans. Le Canada est pour sa part classé au 48e rang. 

Si l’unifolié a pu fêter hier soir, c’est parce que Cyle Larin a signé un doublé, marquant une première fois dans les arrêts de jeu de la première demie (45+2) en récupérant un retour bien dodu offert par le gardien Guillermo Ochoa sur un tir de loin d’Alistair Johnston.

Après un bon début des Mexicains en seconde mi-temps, Larin a remis ça en prolongeant du pied un coup franc de Stephen Eustaquio à la 51e minute, un but que les Canadiens ont célébré en se lançant dans un banc de neige à côté du filet des visiteurs.

Ces derniers ont coupé l’avance de la troupe de John Herdman de moitié sur une réussite de Hector Herrera à la 90e minute. D’ailleurs, ce but a rendu la fin de match très tendue et une intervention miracle du gardien ontarien Milan Borjan a sauvé les meubles dans les arrêts de jeu.

Seul au premier rang 

Cette victoire permet au Canada de grimper au premier rang du tournoi octogonal avec une récolte de 16 points. Il est désormais la seule nation invaincue avec une fiche de 4-0-4.

À la suite d’un match nul de 1 à 1 entre les États-Unis (15 points) et la Jamaïque, hier, le classement est toujours très serré.

Le Panama, qui est encore une fois revenu de l’arrière pour battre le Salvador 2 à 1, est toujours détenteur de la quatrième position avec 14 points, tout comme le Mexique, qui a encaissé un deuxième revers de suite.

Il reste maintenant six matchs à disputer pour chacun des huit pays en lice. Les trois prochaines parties seront jouées à la fin du mois de janvier.

Les trois premières équipes à la fin du tournoi obtiendront automatiquement leur qualification pour le Qatar. Le Canada n’a pas participé au Mondial depuis 1986.

Température ressentie de -14 degrés C 

Il y avait plus de 50 000 spectateurs réunis au stade du Commonwealth à Edmonton, hier.

Si on pensait que c’était frisquet pour la rencontre face au Costa Rica vendredi dernier, c’était la froidure hier soir.

Il faisait effectivement -8 degrés C au moment du coup d’envoi avec une température ressentie de -14 degrés C.

Ce n’est pas pour rien qu’on a rebaptisé le stade l’Estadio Iceteca, un clin d’œil au mythique Azteca de Mexico qui accueille les matchs locaux de la sélection nationale.

D’ailleurs, la surface de jeu gelée n’a pas contribué à la beauté du spectacle en muselant les joueurs plus doués techniquement.