Crédit : AFP

LNH

«Je suis un seul joueur» - Aaron Ekblad

Publié | Mis à jour

Le retour à la santé du défenseur Aaron Ekblad est primordial aux succès des Panthers de la Floride, à court et à long terme.

En 2020-2021, le club avait perdu les services de son leader à la ligne bleue. Ekblad s’était blessé très sérieusement à une jambe après avoir accumulé 22 points en 35 matchs, dans une saison où il était jusque-là dans la lutte pour l’obtention du trophée Norris, remis au meilleur défenseur du circuit. Le principal intéressé a toutefois refusé de prétendre que son équipe aurait connu un meilleur sort s’il avait pu participer aux séries.

«Je suis un seul joueur, a dit Ekblad au site web de la Ligue nationale, mardi. À part Connor McDavid, je ne crois pas qu’il y ait un joueur capable de modifier une équipe à lui seul. Je suis un défenseur. Je ne peux pas changer une partie, je le sais pertinemment. Je ne crois pas que ça aurait fait une si grosse différence.»

Devant toute cette modestie, les membres de l’entourage de l’arrière n’ont pas tari d’éloges à son égard.

«Il était un candidat pour le Norris l’an dernier, a décrit l’entraîneur-chef de l’équipe, Andrew Brunette. Il veut être un des grands joueurs de cette ligue et il prend les moyens pour y parvenir. Il prend les responsabilités et les grosses minutes. Il est aussi bon que n’importe qui dans cette ligue.»

«Il nous aurait été bien utile en séries, il nous a assurément manqué, a pour sa part mentionné MacKenzie Weegar. Il reste que notre groupe a fait face à beaucoup d’adversité et qu’on doit trouver des moyens de s’en sortir. On espère qu’il restera en santé, car on connaît son impact dans notre équipe.»

La formation floridienne s’était inclinée en six rencontres contre les éventuels champions de la coupe Stanley, le Lightning de Tampa Bay, au premier tour des séries 2021. Les Panthers avaient présenté une fiche de 37-14-5 dans une saison écourtée par la COVID-19.

Nouvelle saison

Cette année, les Panthers doivent prouver à tout le monde du hockey qu’ils forment une équipe redoutable aspirant aux grands honneurs.

Ekblad est de retour, revendiquant 11 points en 15 matchs. Sergei Bobrovsky montre des signes de portier élite qui lui a valu son contrat de sept ans et de 70 millions $. Les Panthers ont prolongé les contrats d’Anthony Duclair et de Sam Bennett, en plus de mettre la main sur Sam Reinhart pendant l’été.

Avec toute cette infusion de talent, les «Panthères» ont conservé un dossier de 10-2-3 depuis le début de la présente campagne et ils présentaient une fiche immaculée de sept gains contre aucun revers à leur domicile, le BB&T Center, avant leur affrontement de mardi.

Seul bémol, le club vient d’encaisser quatre défaites de suite, à l’extérieur. En revenant à Sunrise pour y disputer un match contre les Islanders de New York, ils devaient tenter de se remettre sur le chemin de la victoire tout en prouvant qu’ils sont imbattables à la maison.