Crédit : AFP

NFL

Atlanta encore en lendemain de veille

Publié | Mis à jour

Le duel du jeudi soir met aux prises les Patriots et les Falcons. Difficile de s’enlever de la tête que depuis leur affrontement au Super Bowl 51, il y a cinq ans, les Falcons subissent toujours les contrecoups d’un virulent lendemain de veille.

Tandis que les Patriots, après une seule saison de transition sans éliminatoires l’an dernier, semblent relancés, les Falcons n’inspirent toujours pas confiance.

Quand une équipe domine 28 à 3 pour ensuite connaître le pire effondrement de l’histoire au match ultime, il y a forcément des séquelles qui restent.

Certains diront que les Falcons de 2021 n’ont plus rien à voir avec ceux de 2016.

Dans une certaine mesure, c’est vrai puisque seulement quatre partants de cette formation demeurent avec l’équipe, soit le quart-arrière Matt Ryan, le bloqueur Jake Matthews, le joueur de ligne défensive Grady Jarrett et le secondeur Deion Jones.

Il n’en demeure pas moins que l’organisation demeure stigmatisée par ce traumatisme.

En 2017, l’année suivant la débâcle historique, les Falcons se sont qualifiés pour les éliminatoires. Depuis, c’est la sécheresse.

Cette équipe a non seulement été exclue des éliminatoires lors des trois dernières années, mais elle a aussi présenté des dossiers perdants durant cette période et il n’y a pas eu de véritable phase de reconstruction. On a tenté trop longtemps de faire du neuf avec du vieux.

Au moins, l’arrivée de l’entraîneur-chef Arthur Smith a amené un vent de renouveau, et, cette saison, l’équipe pourrait se battre pour le septième et dernier billet disponible dans la conférence nationale pour les séries.

On est toutefois loin de la coupe aux lèvres et même si Ryan est encore plutôt fonctionnel, il faut impérativement songer à l’avenir.

Il sera probablement encore l’homme de confiance l’an prochain, mais autour de lui, c’est le néant.

D’autres changements

Oui, Cordarrelle Patterson (blessé) vit une belle renaissance en étant utilisé autant comme receveur que porteur de ballon, mais à ces deux positions, les Falcons manquent d’armes.

L’attaque de Smith, un ancien des Titans, passe par un porteur de qualité, ce qui fait cruellement défaut chez les Falcons. Par ailleurs, les problèmes de santé mentale qui tiennent à l’écart l’ailier espacé Calvin Ridley démontrent que derrière lui, le talent est bien mince. Russell Gage n’a pas obtenu la moindre réception dans deux de ses trois derniers matchs.

Défensivement, soyons clairs... Ce serait plus avantageux et plus rapide de dynamiter l’unité que de la dynamiser.

Les Falcons sont moins décourageants que l’an dernier, mais dans une division qui regroupe les Buccaneers, Saints et Panthers, ils risquent de regarder défiler la parade encore un bon moment.

1. Packers de Green Bay 8-2

Semaine dernière : 5 (+1)

Les Packers l’ont emporté même si Aaron Rodgers n’était pas du match. Rodgers montrait auparavant une fiche de 1-5 en pareilles circonstances. Ce que ça dit sur les Packers, c’est que leur défensive joue à un niveau ridiculement dominant. Le porteur Aaron Jones ratera quelques semaines.

2. Titans du Tennessee 8-2

Semaine dernière : 2 (=)

Les Titans continuent de survivre sans Derrick Henry et ils ont battu pour une cinquième semaine de suite une équipe qui était des dernières séries éliminatoires. Le jeu au sol n’est plus l’ombre de ce qu’il était, mais la défensive a fait des progrès monstres.

3. Cardinals de l’Arizona 8-2

Semaine dernière : 1 (+1)

Une semaine après s’être fort bien débrouillés malgré l’absence de Kyler Murray et DeAndre Hopkins, les Cardinals ont disputé leur pire match de la saison face aux Panthers. Résultat, ils cèdent le premier rang dans la conférence nationale aux Packers.

4. Cowboys de Dallas 7-2

Semaine dernière : 6 (-1)

Il y en a encore qui pensent que la défaite de la semaine dernière face aux Broncos était un signe annonciateur ? Les Cowboys se sont assurés d’envoyer un message face aux Falcons. Les trois prochains matchs en diront toutefois long sur eux, face aux Chiefs, Raiders et Saints.

5. Bills de Buffalo 6-3

Semaine dernière : 9 (-4)

Les Bills sont redevenus les Bills. C’était peut-être juste les Jets qui étaient en face, mais Josh Allen a réussi neuf de ses 13 passes qui ont traversé au moins 10 verges dans les airs, pour deux touchés et des gains de 271 verges. La défensive a aussi provoqué cinq revirements.

6. Buccaneers de Tampa Bay 6-3

Semaine dernière : 3 (+2)

Les Buccaneers se cherchent, un peu comme l’an dernier, quand ils avaient fini par se trouver. Tom Brady a lancé deux interceptions au premier quart face à Washington, ce qui lui est arrivé seulement trois fois dans sa longue carrière. Il faut jouer du football plus discipliné.

7. Rams de Los Angeles 7-3

Semaine dernière : 4 (-1)

Pour la deuxième semaine de suite, les Rams ont non seulement été battus, mais complètement déclassés. Matthew Stafford a encore donné 14 points à ses rivaux avec deux interceptions et la défensive n’a pas fait le travail. Belle occasion ratée de rejoindre les Cardinals..

8. Chiefs de Kansas City 6-4

Semaine dernière : 11 (+3)

Après plusieurs semaines de doute, revoilà les Chiefs au sommet de la division Ouest. Patrick Mahomes, malgré quelques difficultés à connecter avec ses receveurs en zone profonde, a connu un brillant match. Il est maintenant 11-0 en duels de division sur la route.

9. Patriots de la Nouvelle-Angleterre 6-4

Semaine dernière : 13 (-2)

On savait que les Pats démontraient une belle constance pour courir avec le ballon. De voir Mac Jones ajouter du sien avec un superbe match par la voie des airs a de quoi alimenter les espoirs. Il faut l’admettre, il joue beaucoup mieux que ce que l’on anticipait dans ces pages. Mea culpa!

10. Ravens de Baltimore 6-3

Semaine dernière : 6 (-1)

L’offensive n’a jamais trouvé de solution au blitz des Dolphins. La défensive aurait mérité meilleur sort, elle qui n’a cédé que sur deux erreurs de communication en couverture qui ont prodigué aux Dolphins deux longs jeux. Au moins, la défaite n’a pas fait mal. Aucune équipe de la division n’a gagné.

11. Saints de La Nouvelle-Orléans 5-4

Semaine dernière : 10 (+2)

Pour une deuxième semaine de suite, les Saints ont mis du temps à mettre la machine offensive en marche, pour se réveiller trop peu trop tard en deuxième demie. Il faut dire que sans le porteur Alvin Kamara et le bloqueur Terron Armstead face aux Titans, la tâche devenait complexe.

12. Chargers de Los Angeles 5-4

Semaine dernière : 8 (+2)

Les Chargers sont-ils finalement aussi bons qu’on l’annonçait avant la saison ? L’offensive n’a pas inscrit plus de 28 points dans le dernier mois. Durant cette période, Justin Herbert connaît de très bons, mais aussi de durs moments. Il manque des pièces en défensive.

13. Steelers de Pittsburgh 5-3-1

Semaine dernière : 12 (+2)

Najee Harris a mentionné qu’il n’était pas au courant que les matchs nuls existaient dans la NFL. Il faut dire que les Steelers ont tout fait pour ne pas gagner avec des échappés et plusieurs bourdes. Au moins, il semble que la blessure de TJ Watt ne soit pas trop sérieuse.

14. Bengals de Cincinnati 5-4

Semaine dernière : 15 (+2)

Les Bengals montrent depuis deux semaines la défensive que tout le monde s’attendait à voir cette saison et ce n’est pas bon signe. Cette unité n’avait pas donné plus de 24 points cette saison et elle en concédé 37,5 en moyenne dans les deux derniers revers.

15. Colts d’Indianapolis 5-5

Semaine dernière : 18 (-5)

Après deux victoires, les Colts retrouvent le plateau respectable de ,500. C’est loin d’être certain que ça va durer avec une visite à Buffalo dimanche et la visite de Tom Brady la semaine suivante. Les Colts n’ont toujours pas battu une équipe dotée d’une fiche gagnante cette saison.

16. Panthers de la Caroline 5-5

Semaine dernière : 25 (-4)

Le retour de Cam Newton est une belle histoire, mais il ne faut pas négliger le fait que le porteur Christian McCaffrey a enfin retrouvé ses airs de 2019 avec 161 verges au total. Les Panthers, avec les défaites des Buccaneers et des Saints, sont soudainement dans la course dans leur division.

17. 49ers de San Francisco 4-5

Semaine dernière : 21 (+4)

Les Niners refusent de rendre l’âme. Même si le jeu au sol n’a généré que 3,5 verges par course face aux Rams, Kyle Shanahan s’est accroché à l’identité qui définit le mieux son équipe et a opté pour 44 jeux de course. Dans ce contexte, le quart Jimmy Garoppolo est à son meilleur.

18. Vikings du Minnesota 4-5

Semaine dernière : 22 (+1)

Après avoir ciblé Justin Jefferson seulement neuf fois en deux semaines, Kirk Cousins a retrouvé son receveur de choix et ce dernier a tiré profit de l’opportunité avec son 10e match d’au moins 100 verges en carrière. Jefferson et Cousins ont été dévastateurs sur les passes en profondeur.

19. Browns de Cleveland 5-5

Semaine dernière : 14 (+1)

La saison en dents de scie des Browns s’est poursuivie. Une semaine, ils ont l’air des rois de la montagne et l’autre semaine, des imposteurs de la cave. Baker Mayfield a complété seulement deux passes à ses ailiers espacés et Kevin Stefanski a vite abandonné le jeu au sol face aux Patriots.

20. Raiders de Las Vegas 5-4

Semaine dernière : 16 (+6)

Il y a deux semaines, les Raiders trônaient au sommet de la division Ouest. Ils ont coulé depuis jusqu’au troisième rang. À quatre reprises cette saison, les Raiders ont marqué 16 points ou moins. Ils ont les outils offensifs pour éviter ces performances non inspirées.

21. Eagles de Philadelphie 4-6

Semaine dernière : 24 (-4)

Les Eagles sont encore loin du but, mais il faut souligner que le bel équilibre qu’ils ont trouvé à l’attaque se poursuit. Face aux Broncos, ils ont gagné 214 verges au sol, ce qui leur donne trois matchs de suite avec au moins 175 verges au sol. Le jeune quart Jalen Hurts gagne au change.

22. Broncos de Denver 4-5

Semaine dernière : 17 (=)

C’était soudainement possible de croire aux Broncos après leur solide prestation face aux Cowboys, mais ils ont fait dans la pelle face aux Eagles, tout simplement. Le quart-arrière Teddy Bridgewater ne se sera pas fait d’amis en évitant de plaquer Darius Slay sur un retour d’échappé. Gênant !

23. Équipe de Washington 3-6

Semaine dernière : 28 (+4)

La saison de l’ailier défensif Chase Young est terminée en raison d’une déchirure du ligament croisé antérieur. Quand ces blessures surviennent à la mi-novembre, elles hypothèquent aussi souvent une bonne partie de la saison suivante. Dommage, après une si grosse victoire.

24. Seahawks de Seattle 3-6

Semaine dernière : 19 (-1)

Pour la première fois depuis la semaine 2 en 2011, les Seahawks ont été blanchis. C’est donc dire qu’en 150 matchs de saison régulière comme partant, Russell Wilson n’avait jamais connu un tel sort. Le pivot a été 0 en 7 avec une interception sur les passes de 20 verges ou plus.

25. Giants de New York 3-6

Semaine dernière : 23 (-7)

À leurs six premiers matchs de la saison, les Giants ont accordé en moyenne 29,5 points par match et leur belle progression défensive de 2020 semblait évaporée. Lors des trois derniers matchs, cette moyenne a chuté à 13 points par match et les Giants redeviennent compétitifs.

26. Bears de Chicago 3-6

Semaine dernière : 24 (-2)

Même la semaine de congé n’a pas permis aux Bears et à leurs partisans de digérer la pénalité pour avoir provoqué destinée à Cassius Marsh en fin de match face aux Steelers. Avec cette emphase sur un règlement débile, la NFL se couvre de ridicule chaque semaine.

27. Falcons d’Atlanta 4-5

Semaine dernière : 20 (+2)

Les Falcons viennent de subir leur pire raclée depuis 2004. Quand c’est rendu que Josh Rosen termine la rencontre au poste de quart, c’est que les choses ne tournent pas rondement. Les Falcons demeurent dans la course aux séries, ce qui ne fait pas d’eux une vraie bonne équipe.

28. Dolphins de Miami 3-7

Semaine dernière : 30 (=)

Deux recrues ont frappé fort pour les Dolphins, soient l’ailier défensif Jaelen Phillips et le maraudeur Jevon Holland. Ce dernier a été déployé 21 fois sur des blitz, une charge plutôt spectaculaire. En relève, Tua Tagovailoa n’a pas été spectaculaire, mais il a redonné vie aux siens.

29. Jaguars de Jacksonville 2-7

Semaine dernière : 27 (-4)

La défensive des Jaguars a encore gardé l’équipe dans le match face aux Colts, mais il est désolant de constater à quel point l’attaque ne peut suivre la parade. Les Jaguars marquent 17 points en moyenne et dans la NFL en 2021, aussi bien parler de grande famine.

30. Jets de New York 2-7

Semaine dernière : 29 (=)

La fièvre Mike White s’est éteinte aussi vite qu’elle s’était allumée au Metlife Stadium. Les Jets ramèneront sans doute le jeune Zach Wilson dès qu’il sera remis de sa blessure au genou. Mais est-ce vraiment une bonne chose dans l’état actuel de l’équipe ? Il faut trouver une façon de le protéger.

31. Texans de Houston 1-8

Semaine dernière : 31 (=)

Les Texans ont accordé 130 points de plus qu’ils en ont marqué cette saison. C’est le pire différentiel après neuf matchs dans l’histoire de la franchise. Selon ESPN Stats & Info, les Texans sont la cinquième équipe seulement en 10 ans à présenter un tel différentiel. Au secours!

32. Lions de Detroit 0-8-1

Semaine dernière : 32 (=)

La journée où les Lions récoltent 229 verges au sol, leur meilleure performance depuis 2018, il fallait que Jared Goff connaisse une journée misérable avec 114 verges par la passe. Il n’y a rien à faire, c’est comme si les Lions sont maudits pour l’éternité, incapables d’acheter une victoire.