Crédit : AFP

NFL

Tom Brady fait un pied de nez aux journalistes

Publié | Mis à jour

Visiblement très en colère, le quart-arrière Tom Brady n’était pas d’humeur à discuter avec les médias, dimanche, après une défaite de 29 à 19 des Buccaneers de Tampa Bay contre l’équipe de football de Washington.

Au total, la conférence de presse du pivot de 44 ans a duré 1 min 43 s. Elle aurait été de seulement 55 secondes si un journaliste ne lui avait pas demandé de rester un peu plus longtemps. 

Brady a aussi répondu aux questions avec de très brèves réponses. Il a notamment dit : «J’aime la victoire», lorsqu’on lui a demandé comment il se sentait présentement.

Reconnu comme un mauvais perdant, le détenteur de sept bagues du Super Bowl a connu une bien mauvaise sortie contre Washington. Il a lancé deux interceptions au premier quart et n’a jamais été capable de redémarrer la machine. Au total, l’attaque des «Bucs» n’a amassé que 273 verges de gains et deux touchés.

Les journalistes qui ont couvert les activités des Patriots de la Nouvelle-Angleterre pendant les 20 années où Brady y a joué étaient habitués à ce type de comportement après un revers. Il s’agit toutefois d’une nouveauté pour ceux qui suivent les Buccaneers.

Depuis son arrivée en Floride, Brady n’a connu la défaite que huit fois en 29 parties, en comptant les affrontements éliminatoires. Le revers contre Washington représentait également la première fois que les «Bucs» perdaient un deuxième match consécutif en 2021.

Brady et les siens tenteront de rebondir le 22 novembre lorsqu’ils recevront les Giants de New York. Ceux-ci présentent un dossier de 3-6 et ont obtenu deux victoires à leurs trois dernières sorties.