LNH

Match robuste à Tampa

Publié | Mis à jour

Le Lightning de Tampa Bay a de nouveau frustré les Islanders de New York, alors que les deux équipes s’affrontaient pour la première fois en 2021-2022. Les «Bolts» l’ont emporté 4 à 1 lundi soir, au Amalie Arena.

C’était donc la première fois que les deux formations se retrouvaient depuis les demi-finales des dernières séries. Rappelons que le club floridien a vaincu ses rivaux de la Grosse Pomme lors de cette étape des éliminatoires au courant des deux dernières campagnes de la Ligue nationale de hockey (LNH). 

Dans l’affrontement du jour, le Lightning a pris les commandes du match au premier tiers.

Le but gagnant a été l’œuvre d’Anthony Cirelli. Évoluant en avantage numérique en fin de première période, le joueur de centre a profité de la confusion devant le filet de Semyon Varlamov pour faire bouger les cordages.

Précédemment, Mathieu Joseph a décoché un tir parfait dans le haut de la cage. Cette réussite est survenue seulement 23 secondes après que les «Insulaires» aient ouvert la marque. C’est Mathew Barzal qui a été l’auteur de ce but.

Le club de Tampa Bay a complété la marque au troisième vingt, via les bâtons de Brayden Point et Steven Stamkos.

Devant la cage des vainqueurs, Andrei Vasilevskiy a repoussé 24 rondelles pour signer son septième gain en 12 départs cette saison. À l’autre bout de la patinoire, Varlamov a été testé à 28 reprises.

Par ailleurs, ce match était le 1000e en carrière dans le circuit Bettman du défenseur Andy Greene. Le représentant des Islanders est ainsi devenu le 358e joueur de l’histoire de la LNH à atteindre ce prestigieux plateau.

Les Blue Jackets s’imposent au dernier instant 

À Columbus, les Blue Jackets n’ont eu l’avance que pendant 79 secondes, mais ce fût suffisant pour vaincre les Red Wings de Detroit 5 à 3.

Le défenseur Zach Werenski a alors brisé une égalité de 3 à 3, à l’aide d’un tir de la ligne bleue. Alexandre Texier a complété le pointage dans un filet désert, avec trois secondes à jouer au temps réglementaire.

Les favoris de la foule avaient pourtant bien mal commencé leur match. Ils ont même vu Dylan Larkin ouvrir la marque, au premier vingt avant de voir ce déficit s’accroître à deux filets, après une réussite de Michael Rasmussen au début du deuxième vingt.

Boone Jenner et Adam Boqvist ont réussi à réduire l’écart avant de retraiter au vestiaire, mais Lucas Raymond a permis aux visiteurs de reprendre les commandes, au troisième vingt. Yegor Chinakhov a pour sa part amorcé la poussée tardive, en créant l’égalité 3 à 3 alors qu’il restait un peu moins de cinq minutes au temps réglementaire. Il s’agit du même coup de son premier but en carrière dans la Ligue nationale.