Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

L’entraîneur des Canucks demande de la patience aux partisans

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Canucks de Vancouver, Travis Green, comprend que les partisans de sa formation sont déçus par les performances des siens depuis le début de la campagne 2021-2022.

Dimanche soir, le club de la Colombie-Britannique a perdu 5 à 1 contre les Ducks d’Anaheim. Il s’agissait d’une quatrième défaite consécutive. Les Canucks ont maintenu une piètre fiche de 5-9-2 en 16 parties jusqu’à maintenant cette saison.

«Je peux comprendre», a dit Green, lorsqu’on l’a questionné en conférence de presse sur la perte de confiance des partisans envers son organisation.

«Les choses ne se sont pas déroulées comme nous le souhaitions, mais je dirais que je suis sûr que notre équipe sera en mesure de faire renverser la vapeur.»

L’une des principales raisons des insuccès des Canucks cette année, c’est que les unités spéciales sont inefficaces. L’avantage numérique a un taux d’efficacité de 15,3%, tandis que le désavantage numérique obtient un taux de succès de 62,3%. Cela représente un sommet de médiocrité dans la Ligue nationale.

«Je pense que notre désavantage numérique se devra de nous aider davantage, a affirmé Green. Je crois que cela s’arrangera. Je sais que notre avantage numérique sera en mesure d’inscrire des buts. Je sais que certains de nos joueurs produiront, car ils l’ont fait dans le passé. Je sais que de retrouver certains de nos défenseurs nous aidera.»

Voyons si les Canucks seront en mesure de ne pas faire mentir leur entraîneur lors de leur prochain match. Celui-ci est prévu mercredi soir, quand l’Avalanche du Colorado sera de passage au Rogers Arena.