Crédit : AFP

MLB

India et Arozarena nommés recrues de l’année

Publié | Mis à jour

Le joueur de deuxième coussin des Reds de Cincinnati Jonathan India et le voltigeur des Rays de Tampa Bay Randy Arozarena ont respectivement gagné les titres de recrue de l’année dans la Ligue nationale et la Ligue américaine, lundi.

India est ainsi devenu le huitième joueur de l’histoire des Reds à se voir attribuer cet honneur et le premier depuis Scott Williamson, en 1999. Cette saison, l’athlète de 24 ans a excellé pour la formation de l’Ohio, même si cette dernière n’a pas été en mesure de se qualifier pour les éliminatoires, en raison d’un dossier de 83-79.

Sélectionné avec le cinquième tour de parole au total du repêchage de 2018, le joueur d’avant-champ a su faire sa place dans la formation des Reds au terme d’un fort camp d’entraînement. Au bâton, India a dominé toutes les recrues du baseball majeur dans plusieurs catégories, dont les doubles (34), les buts sur balles (71), les points marqués (98) et le taux d’efficacité au niveau de sa présence sur les coussins (,376). India a aussi maintenu une bonne moyenne au bâton (,269), en frappant, entre autres, 21 circuits, en plus de produire 69 points.

Défensivement, India a aussi su se distinguer, lui qui a maintenu un pourcentage d’efficacité de 97,6%.

Le natif de Fort Lauderdale a ainsi devancé le lanceur des Marlins de Miami Trevor Rogers et le voltigeur des Cardinals de St. Louis Dylan Carlson au scrutin, pour cet honneur voté par les membres de l’Association des journalistes du baseball majeur.

Il succède ainsi au lanceur Devin Williams, des Brewers de Milwaukee.

Arozarena confirme son talent

Pour sa part, Arozarena était déjà le joueur à surveiller pour remporter le titre dans la Ligue américaine après avoir connu du succès lors des séries éliminatoires de 2020.

L’athlète de 26 ans n’a pas déçu, lui qui a été un élément important dans les succès de la formation floridienne, qui a préservé la troisième meilleure fiche du baseball majeur (100-62), mais qui s’est incliné en quatre parties devant les Red Sox de Boston, lors de leur série de division.

Arozarena a maintenu une moyenne au bâton de ,276, tout en frappant 20 circuits, en plus de voler autant de coussins. Il a aussi produit 69 points et a croisé la plaque lui-même à 94 occasions. Défensivement, il a maintenu un excellent pourcentage d’efficacité de 99,5%.

Le voltigeur est ainsi devenu le quatrième représentant des Rays à mettre la main sur ce trophée. Le dernier à l’avoir emporté était Wil Myers, en 2013. Arozarena est aussi devenu le sixième joueur cubain à enlever cet honneur.

Il a ainsi devancé son coéquipier Wander Franco, qui évolue au poste d’arrêt-court, ainsi que l’artilleur des Astros de Houston Wander Franco.

Arozarena succède donc au voltigeur Kyle Lewis, des Mariners de Seattle.