LNH

Vladar réduit les Sénateurs au silence

Publié | Mis à jour

Le gardien Dan Vladar a été parfait devant les 27 tirs des Sénateurs pour aider les Flames de Calgary à triompher 4 à 0, dimanche à Ottawa.

Vladar a ainsi signé son premier blanchissage de la saison et son premier en carrière dans la Ligue nationale. C’est toutefois la cinquième fois de la campagne que la formation albertaine empêche ses adversaires de secouer les cordages une seule fois. Jacob Markstrom est celui qui avait réussi l’exploit les quatre premières fois. Cet affrontement était présenté à TVA Sports. Voyez les faits saillants dans la vidéo ci-dessus.  

Pour revenir à Vladar, le cerbère a été particulièrement occupé au premier vingt, où il a repoussé 12 rondelles. Il a aussi fermé la porte lors de cinq avantages numériques aux «Sens».

«Dès le début de la rencontre, nous étions simplement la meilleure équipe, a analysé Vladar, lors des conférences de presse qui ont suivi le match. Nous étions plus concentrés et les gars ont très bien joué devant moi. Je n’ai pas accordé de rebond. C’était un match facile pour moi.»

À l’autre bout de la patinoire, les Flames ont réussi à déjouer Anton Forsberg au moins une fois lors de chacune des périodes.

Mangiapane poursuit sur sa lancée

Andrew Mangiapane a ouvert les hostilités dès le premier engagement, en redirigeant un tir de Sean Monahan. Il est ainsi devenu le premier joueur des Flames à amasser 10 réussites à ses 15 premières parties d’une saison depuis Jarome Iginla en 2007-2008.

C’était également son neuvième but en autant de parties sur les patinoires adversaires. C’est le deuxième joueur de l’histoire de l’organisation de Calgary à réaliser cet exploit après Gary Roberts en 1991-1992.

Au deuxième vingt, Elias Lindholm a d’abord doublé l’avance des siens, lui aussi en redirigeant un tir, celui de Rasmus Andersson. Un peu plus de quatre minutes plus tard, Matthew Tkachuk a profité d’un avantage numérique pour faire scintiller la lanterne à son tour.

Nikita Zadorov a complété la marque au dernier tiers. Le défenseur s’est donné des airs de Bobby Orr en transportant la rondelle d’un bout à l’autre de la glace et de terminer la séquence à l’aide d’un tir précis.

«Ils [les Sénateurs] ont travaillé fort, mais nous avons travaillé plus intelligemment, a affirmé l’attaquant des Flames Matthew Tkachuk. Nous avions plus souvent la rondelle, nous étions plus souvent dans leur zone et nous étions solides défensivement en avant de Dan [Vladar].»