Crédit : AFP

NFL

Un mauvais début de match de Brady coule les Buccaneers

Publié | Mis à jour

Tom Brady a lancé deux interceptions à ses trois premières présences sur le terrain et les Buccaneers de Tampa Bay ont été vaincus 29 à 19 par l’équipe de football de Washington, dimanche après-midi, au FedEx Field.

De retour d’une semaine de congé, les «Bucs» ont subi une deuxième défaite consécutive pour la première fois en 2021. De son côté, Washington (3-6) a mis fin à une série de quatre revers.  

Après avoir réussi leurs deux larcins, les gagnants de ce duel ont trouvé le moyen d’inscrire des points. Ils menaient d’ailleurs 16 à 6 à la mi-temps.

Les Buccaneers (6-3) et Brady sont revenus en forme par la suite, mais ce ne fut pas suffisant. Le détenteur de sept bagues du Super Bowl a trouvé Cameron Brate et Mike Evans pour des touchés, mais Antonio Gibson a aussi connu du succès.

Le porteur de ballon de Washington a réussi deux courses pour des majeurs lors des deux derniers quarts et cela a sonné le glas des champions en titre.

La victoire n’a toutefois pas été que positive pour l’équipe de la capitale américaine. Celle-ci a perdu les services de l’excellent Chase Young, et ce, en raison d’une blessure à un genou. Selon le réseau NFL Network, il ne serait pas surprenant que la campagne du chasseur de quarts-arrière soit terminée.

Les Bills rebondissent  

Au MetLife Stadium, les Bills de Buffalo ont voulu faire oublier leur défaite de la semaine dernière et ils ont anéanti les Jets de New York 45 à 17.

En effet, le club considéré comme des aspirants aux grands honneurs avait été surpris 9 à 6 contre les Jaguars de Jacksonville dimanche dernier.

Contre les Jets (2-7), le jeu au sol a fait des ravages, alors que quatre joueurs des Bills (6-3) ont franchi la ligne des buts avec le ballon en main. Il s’agit de Devin Singletary, Matt Breida, Zack Moss et Isaiah McKenzie.

Le quart-arrière Josh Allen n’a pas été en reste, lui qui a lancé deux passes pour des majeurs. Il a aussi amassé 366 verges de gain avec son bras.

De l’autre côté du ballon, Mike White a connu un affrontement très difficile. Le pivot des Jets, qui effectuait son troisième départ en carrière, a été victime de quatre interceptions. C’est par ailleurs Joe Flacco qui a conclu le match. Ce dernier a lancé l’unique passe de touché des siens.

En bref  

Au Nissan Stadium, les Titans (8-2) du Tennessee ont résisté à une remontée tardive des Saints (5-4) de La Nouvelle-Orléans pour l’emporter 23 à 21.

Il n’y a pas eu de maître entre les Steelers (5-3-1) de Pittsburgh et les Lions (0-8-1) de Detroit au Heinz Field. Les deux formations ont fait un match nul de 16 à 16.

Au AT&T Stadium, les Cowboys (7-2) de Dallas ont inscrit 29 points au deuxième quart seulement, ce qui leur a éventuellement permis de pulvériser les Falcons (4-5) d’Atlanta au compte de 43 à 3.

Le porteur Jonathan Taylor a amassé 116 verges et un touché au sol pour permettre aux Colts (5-5) d’Indianapolis de vaincre les Jaguars (2-7) de Jacksonville 23 à 17 au Lucas Oil Stadium.