Crédit : Photo AFP

LNH

Samuel Girard de retour en force

Publié | Mis à jour

Après un tournoi éliminatoire en demi-teinte et un début de saison décevant avec l’Avalanche du Colorado, le défenseur québécois Samuel Girard semble retrouver ses repères depuis trois matchs.

L’athlète de 23 ans a notamment récolté quatre points (un but, trois aides) dans une victoire de 6 à 2 contre les Sharks de San Jose, samedi à Denver. Il allongeait ainsi sa séquence de matchs avec au moins un point à trois, au cours de laquelle il a cumulé sept points. 

Girard a également vu son différentiel s’améliorer considérablement, passant de -6 à -2 lors de cette séquence.

«Lors des derniers matchs, je bouge mes pieds; c’est ce que je dois faire, c’est l’une de mes qualités», a ainsi expliqué Girard à propos de ce retour en forme, pendant un point de presse au terme de cette plus récente victoire.

«Je dois utiliser mes pieds sur la glace et je dois continuer à le faire pour le reste de la saison.»

C’est justement ce qu’a fait Girard sur le premier but en saison régulière de la carrière d’Alex Newhook, en deuxième période. Interceptant une passe à la ligne bleue offensive, Girard a longé la bande avant de remettre la rondelle à la recrue dans l’enclave.

«[Girard] a fait un excellent jeu en descendant le long de la bande, a louangé Newhook. Dès que je l'ai vu descendre, j’ai simplement essayé de me placer et il m’a vu. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne me remette la rondelle.»

Son meilleur match 

Pour l’entraîneur-chef Jared Bednar, tout découle du positionnement et de la capacité de Girard de se déplacer rapidement pour appuyer l’attaque.

«J'ai trouvé qu'il était génial, a lancé Bednar. Il bougeait, sautait dans le jeu. C’est l’un des meilleurs aspects de son jeu. Lorsque la rondelle était remise à nos attaquants, il se trouvait toujours au bon endroit. Il représentait une option dangereuse sur la relance lorsqu’il entrait en zone offensive. C’est le meilleur match que nous l'avons vu jouer depuis un moment.»