Crédit : AFP

NFL

Retour victorieux pour Cam Newton

Publié | Mis à jour

À son retour dans l’uniforme des Panthers de la Caroline, Cam Newton a été à l’origine de deux touchés et sa formation a vaincu les Cardinals de l’Arizona 34 à 10, dimanche au Stade de l’Université de Phoenix.

Le quart-arrière de 32 ans a été embauché en début de semaine, et ce, en raison d’une blessure à Sam Darnold. Newton est ainsi de retour avec l’équipe qui l’a repêché avec le premier choix au total de l’encan de 2011. 

Celui qui a été libéré par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre avant de début de la présente campagne a été à l’origine des deux premiers majeurs des Panthers (5-5).

Sur la première possession de ballon des siens, il a complété la séquence avec une course de deux verges pour le touché. Il a ensuite pris le temps d’enlever son casque et de crier très fort : «je suis de retour».

Dès le retour de l’attaque des gagnants sur le terrain, Newton a lancé le ballon à Robbie Anderson dans la zone payante. Le joueur par excellence de la NFL en 2015 a complété son match avec trois passes complétées sur quatre tentatives. Il a aussi amassé 14 verges avec ses jambes.

C’est principalement P.J. Walker qui a été derrière le centre des Panthers, lui qui a amassé 167 verges de gain et été victime d’un larcin. Le botteur Zane Gonzalez a aussi eu son mot à dire dans ce gain, lui qui a réussi ses quatre tentatives de placement.

Du côté des Cardinals (8-2), il s’agissait d’un deuxième affrontement consécutif où le quart Kyler Murray et le receveur de passes DeAndre Hopkins étaient absents. Contrairement à la semaine précédente, le pivot Colt McCoy n’a pas été en mesure d’amener les siens vers la terre promise.

La défensive des Packers se lève 

Au Lambeau Field, l’unité défensive des Packers de Green Bay a blanchi les Seahawks de Seattle et les favoris de la foule l’ont emporté 17 à 0.

La défense des vainqueurs a ainsi gâché le retour au jeu du quart-arrière Russell Wilson, qui avait raté les trois derniers matchs des siens en raison d’une blessure à une main.

Le vétéran des Seahawks (3-6) a été victime de deux interceptions et de trois sacs du quart. Il n’a évidemment pas été en mesure de trouver la zone des buts. Wilson a complété son match avec 20 passes réussites sur 40 tentatives.

En attaque chez les Packers (8-2), c’était aussi le retour du quart-arrière partant. En effet, Aaron Rodgers était à son poste après avoir été contraint de s’absenter la semaine dernière en raison de la COVID-19. Le joueur par excellence de la dernière campagne dans la NFL a complété 23 de ses 37 relais pour 292 verges.

Les deux touchés des gagnants ont été l’œuvre du porteur de ballon A.J. Dillon, qui a franchi la ligne des buts deux fois au quatrième quart. Mason Crosby avait précédemment réussi un placement de 27 verges.

En bref 

Au SoFi Stadium, les Chargers (5-4) de Los Angeles ont subi une troisième défaite à leurs quatre dernières sorties. Cette fois, ils ont baissé pavillon 27 à 20 contre les Vikings (4-5) du Minnesota.

Au Empower Field at Mile High, le receveur DeVonta Smith a attrapé deux passes de touché dans une victoire de 30 à 13 des Eagles (4-6) de Philadelphie sur les Broncos (5-5) de Denver.