Crédit : AFP

LNH

Igor Shesterkin n’est pas encore satisfait

Publié | Mis à jour

Igor Shesterkin est l’un des meilleurs gardiens de la Ligue nationale de hockey en ce début de saison, mais le porte-couleurs des Rangers de New York croit pouvoir faire encore mieux.

Dans le cas du Russe de 25 ans, il s’agit de trouver la constance. Samedi dernier, il a été bombardé dans une défaite de 6 à 0 aux mains des Flames de Calgary. Il a rebondi lundi en bloquant 42 rondelles pour aider les siens à l’emporter 4 à 3 contre les puissants Panthers de la Floride. 

Shesterkin aime voir de l’action. Il est d’ailleurs le quatrième portier à avoir reçu le plus de lancers cette saison, avec 346 en seulement 10 départs.

«Je crois que c’est bien plus difficile quand il n’y a que 18 tirs dans un match, parce que tu n’es pas réchauffé», a-t-il admis jeudi au «New York Post».

Le Moscovite montre un excellent taux d’efficacité de ,931 et une moyenne de buts alloués de 2,37 en 2021-2022. Sa fiche de 6-2-2 a permis aux Rangers de se retrouver au troisième rang de la compétitive section Métropolitaine.

«Je peux mieux jouer», a tout de même indiqué Shesterkin, lorsque questionné par le quotidien américain à savoir s’il connaissait les meilleurs moments de sa carrière.

Des compliments 

Si celui qui en est à une troisième saison avec les Rangers s’en met beaucoup sur les épaules, l’entraîneur-chef Gerard Gallant est plus que satisfait du rendement de son numéro 1. Le tandem qu’il forme avec Alexandar Georgiev a été à la hauteur dans ces 13 rencontres.

«Il a été remarquable. Il est fort et il est confiant, a confié Gallant à propos de Shesterkin. Lorsqu’un gardien est devant notre filet, nous avons confiance d’avoir une bonne chance de l’emporter. Ils ont été très bons pour nous, donc je suis heureux.»

Reste à voir comment l’ancien du SKA de Saint-Pétersbourg fera pendant une saison complète de 82 matchs. Il a effectué ses débuts dans le circuit Bettman en 2019-2020 et n’a ainsi connu que des campagnes écourtées en raison de la COVID-19.

«C’est plutôt difficile [avec la pandémie], mais tout le monde dans la ligue fait la même chose. Si tout le monde peut jouer [une saison complète], je peux le faire aussi», a déclaré Shesterkin.