Crédit : AFP

F1

Beaucoup d’attention sur le patron d’Aston Martin

Publié | Mis à jour

Otmar Szafnauer, le directeur de l’écurie de Formule 1 Aston Martin, dont fait partie le Québécois Lance Stroll, a démenti vendredi des rumeurs l’envoyant vers Alpine la saison prochaine.

L’Américain a passé les 12 dernières années de sa carrière avec la même équipe, qui était nommée Force India à l’époque, puis Racing Point. 

Plusieurs médias ont toutefois rapporté dans les derniers jours que Szafnauer pourrait retourner sa veste pour rejoindre son rival de milieu de championnat.

«J’ai aussi lu les rumeurs il y a quelques jours et j’étais aussi surpris que n’importe qui, mais c’est toujours flatteur [...] que les médias spéculent sur le fait que je puisse aller là-bas. C’est toujours agréable d’être convoité», a admis l’homme de 57 ans, vendredi, lors d’une conférence de presse en marge du Grand Prix du Brésil.

«Je suis avec cette équipe depuis 12 ans, je n’ai aucune intention de partir, j’aime cette équipe, a-t-il ajouté. J’ai recruté la plupart des membres de la direction, surtout venant de Racing Point, et je n’ai pas l’intention de les laisser.»

Saison en dents de scie

Après une surprenante quatrième position au championnat des constructeurs avec 195 points, l’écurie patronnée par Szafnauer ne connaît pas les résultats escomptés en 2021 avec une récolte de seulement 61 points après 16 Grands Prix.

Avec cette septième place un peu décevante, il est normal que le respecté directeur d’équipe soit au centre des rumeurs.

«La saison ne se passe pas exactement comme nous l’avions prévue et notre attention est dirigée vers les quelques courses restantes pour inscrire le plus de points possible, et c’est ce que nous ferons», a-t-il assuré.

Cette saison, Szafnauer travaille avec Stroll, mais aussi le quadruple champion du monde Sebastian Vettel. Son complice, l’ingénieur Andrew Green, fait quant à lui partie de son équipe depuis 2011.

Certains rapportent toutefois que le natif de la Roumanie pourrait être tenté par une nouvelle aventure avec Alpine, où une réorganisation semble imminente. Le nouveau président-directeur général d’Aston Martin, Martin Whitmarsh, prendrait alors les rênes de l’écurie.

«J’ai été loyal envers cette équipe – j’ai eu énormément d’offres pendant les 12 années que j’ai travaillées avec cette équipe, surtout à l’époque de la faillite et de l’insolvabilité. J’aurais pu partir à plusieurs reprises, mais je suis loyal aux employés ici», a conclu Szafnauer, qui a minimisé les rumeurs une fois de plus.