Crédit : Photo Agence QMI, Joël Lemay

Club de foot Montréal

Qui sont les premiers de classe du CF Montréal?

Publié | Mis à jour

Maintenant que la saison régulière de la MLS est terminée, on est en mesure de prendre un peu de recul pour voir ce que le CF Montréal a réalisé en 2021.

D’une équipe dont on n’attendait pas grand-chose est venue une saison qui s’est inscrite sous le signe de la résilience et de l’émergence d’une identité de jeu.

Cette jeune équipe ne s’est peut-être pas qualifiée pour les séries éliminatoires, mais elle disputera tout de même la finale du Championnat canadien la semaine prochaine au Stade Saputo.

Voyons maintenant qui sont les premiers de classes d’une cuvée qui laisse certaines promesses pour 2022.

GARDIENS  

Sebastian Breza | 7

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

Il a attendu longtemps avant d’avoir sa chance et il a su la saisir quand elle s’est présentée. Il utilise bien sa grandeur dans le petit rectangle, gère bien la circulation dans le cours du jeu et est très athlétique. Il y a encore des lacunes à gommer, comme certaines sorties de son filet. 


James Pantemis | 6,5

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

 

Il a des atouts, on le voit bien et il est capable de faire le gros arrêt au bon moment. Mais il y a un manque de régularité dans son jeu qui doit être corrigé. De plus, sa gestion des phases arrêtées est à travailler. Il a perdu son statut en fin de saison. 

DÉFENSEURS  

Kamal Miller | 8

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

On peut parler de véritable métronome tellement il a été régulier dans son jeu. Très solide défensivement, il a limité les erreurs au minimum en plus d’être utile dans les relances. De loin l’arrière le plus fiable de l’équipe cette saison pour la qualité de son jeu défensif. 


Mathieu Choinière | 7,5

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

On peut presque parler de révélation dans son cas puisqu’il a amorcé la saison comme réserviste et qu’il est devenu cadre en cours de route tout en montant en puissance, tout ça en apprivoisant une nouvelle position qui lui va bien. Il y a encore des angles à arrondir, mais l’avenir est radieux.


Rudy Camacho | 7,5

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

À sa quatrième et dernière année de contrat, il a finalement atteint son plein potentiel. Très combatif dans son jeu défensif, il est devenu le général de la brigade défensive. Toutefois, il a encore des errements qui ont l’heur d’arriver au mauvais moment et c’est une tendance qui s’est répétée au fil des ans.


Zachary Brault-Guillard | 7

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Il joue plutôt bien défensivement et il travaille fort pour tenter de générer de l’animation offensive, mais il y a parfois un manque de constance dans son jeu. Il est tantôt brillant, tantôt effacé. C’est ce qu’il doit améliorer.


Joel Waterman | 7

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

Quand il a commencé à jouer régulièrement à la suite d’une blessure à Struna, ce n’était pas facile. Puis, il s’est ajusté à la vitesse du jeu et a commencé à s’affirmer un peu plus, de sorte qu’il a terminé la saison en force et s’est montré très fiable.  


Kiki Struna | 6,5

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Il est capable de jouer défensivement, mais c’est quand on ajuste nos attentes en fonction de son contrat millionnaire qu’on le trouve cher payé. Pour beaucoup moins, cher, Waterman fait le même boulot.


Zorhan Bassong | 6,5

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

 

Une saison d’adaptation à la MLS pour le jeune défenseur qui a montré de beaux flashes, surtout dans l’animation offensive. Il est polyvalent, ce qui est un bel atout. Il a surtout besoin de continuer à accumuler des minutes.


Mustafa Kizza | 6

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

On le voit comme un latéral offensif et il aime centrer. Il est toutefois bien irrégulier, ce qui est peut-être causé par son utilisation à l’avenant. Un projet.


Clément Bayiha | -

Entraînement CF Montréal
Crédit photo : Photo courtoisie, CF Montréal

Il a tellement peu joué qu’on ne le notera pas. On se questionne toutefois si c’est vraiment un latéral ou s’il est plutôt un milieu, sa position de formation.

MILIEUX DE TERRAIN  

Djordje Mihailovic | 9

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Il a été le cœur de l’attaque de l’équipe avec 16 passes décisives. Son jeu balle au pied est d’un niveau supérieur et il possède une vision du jeu exceptionnelle. Ne reste maintenant qu’à tirer un peu plus.


Victor Wanyama | 8

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Pas très étincelant en 2020, il est devenu le patron du milieu de terrain de l’équipe grâce à sa puissance, son calme et son expérience. Un atout important.


Joaquin Torres | 7

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

Il a surpris tout le monde à ses premiers matchs, puis on a commencé à remarquer ses défauts. Il est très bon balle au pied, mais il tient toutefois le ballon trop longtemps par moment et il se freine dans sa créativité. Il doit franchir la prochaine étape pour devenir une menace constante.


Ahmed Hamdi | 7

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Plus intéressant comme substitut que comme partant, il est capable d’amener une étincelle par son jeu dynamique qui est résolument tourné vers le filet adverse. Il a présenté une belle courbe de progression.


Matko Miljevic | 7

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

On l’a peu vu, mais on sait une chose, il est capable de marquer des buts avec un tir de qualité. Son jeu en milieu de terrain est généralement propre. Il sera intéressant à suivre l’an prochain.


Samuel Piette | 6,5

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

C’est peut-être l’utilisation qu’on en fait, soit souvent jumelé à Wanyama, mais le Québécois n’a pas eu autant d’aplomb que dans les saisons précédentes. Il est toujours aussi animé dans son jeu, mais a plus souvent manqué de justesse.


Emanuel Maciel | 6

MATCH-CF-MONTREAL-NEWYORK-RB
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

Il est difficile de se faire une tête sur l’Argentin. Il est capable de réaliser des passes magnifiques en profondeur, mais il est aussi capable d’être complètement débordé même s’il lui arrive d’être solide défensivement. Une énigme.


Lassi Lappalainen | 6

SPO-CF Montreal vs Forge FC
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

 

Il est rapide, il aime foncer vers le but, il est capable de marquer, mais il est aussi souvent blessé. On rêve de voir ce qu’il peut faire sur une vraie saison sans pépins physiques.


Ballou Tabla | 5,5

SPO-ENTRAINEMENT-CF-MONTREAL
Crédit photo : Photo courtoisie, CF Montréal

Il est capable de marquer des buts magnifiques, mais tout ce qu’on voit de lui depuis des années, ce sont des flashes, jamais rien de constant. Est-ce qu’on jette l’éponge?

ATTAQUANTS  

Romell Quioto | 9

MATCH-CF-MONTREAL-CONTRE-ATLANTA
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

Dominant physiquement et doué dans le jeu en profondeur, c’est quand il a été absent en fin de saison qu’on a senti toute son importance. Comme l’an passé, il a obtenu 8 buts et 6 passes en 19 rencontres. Constance.


Mason Toye | 8

SOCCER-USA/
Crédit photo : Photo d'archives, USA TODAY Sports

Qui sait ce qu’il aurait pu faire s’il n’avait pas été blessé à l’épaule au mois d’août. Il a marqué au rythme d’un but aux deux matchs avec une production de 7 buts en 14 rencontres avant sa blessure. 


Sunusi Ibrahim | 6

SPO-CF-MONTREAL-HOUSTON
Crédit photo : Photo Agence QMI, Joël Lemay

Son enthousiasme et son envie de bien faire sont indéniables. Il a souvent été très bon comme substitut et moins comme partant. Il doit mieux gérer les moments serrés, garder son calme et travailler sa précision. Mais il est tout jeune alors c’est un projet intéressant.


Bjørn Johnsen | 4

MATCH-CF-MONTREAL-CONTRE-ATLANTA
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

On le trouvait intéressant en raison de sa grande taille et de sa tête sympathique. Rien de ça n’a changé, mais il n’a jamais été en mesure de s’intégrer au style de jeu de l’équipe, ne marquant qu’une paire de buts dans le même match en mai. Il ne s’est pas assez servi de son gabarit. Peut-être un mauvais casting.

ENTRAÎNEUR  

Wilfried Nancy | 8

MATCH-CF-MONTREAL-CONTRE-ATLANTA
Crédit photo : Photo d'archives, Agence QMI

Il a été lancé dans la fosse aux lions à quelques semaines du début de la saison. Il a changé l’allure de l’équipe en lui donnant un style offensif, une première depuis longtemps à Montréal. Nancy a osé utiliser tous ses jeunes joueurs, ou presque, en n’hésitant pas à les défier avec des missions importantes. Il s’est montré patient avec certains joueurs à qui il a donné le temps de s’ajuster avant de les lancer dans la mêlée. Ce fut le cas de Torres, Ibrahim et Miljevic. 

Sa philosophie est alignée sur celle du directeur sportif, Olivier Renard, ce qui est un gros point positif. Si son équipe s’était qualifiée pour les séries, qui sait s’il aurait eu une chance pour le titre d’entraîneur de l’année dans la MLS qui reviendra sûrement à Bruce Arena, un choix facile.