Crédit : AFP

Hockey

Mélodie Daoust et les Canadiennes partent du bon pied

Publié | Mis à jour

Grâce notamment à des buts de Mélodie Daoust et de Marie-Philip Poulin, la formation canadienne de hockey féminin a doublé la Finlande 4 à 2 dans un match hors-concours disputé à Helsinki.

Ainsi, les représentantes de l’unifolié ont bien entamé leur séquence de trois rencontres en sol finlandais. Victoria Bach a donné l’avance aux gagnantes tard en première période, avant les filets de Poulin et de Daoust, qui a été celle ayant inscrit le but de la victoire. Jocelyne Larocque a également touché la cible aux dépens de Meeri Raisanen, auteure de 40 arrêts. Pour sa part, la gardienne Emerance Maschmeyer a repoussé 17 tirs, étant déjouée par Petra Nieminen et Elisa Hopolainen.

«Je pense que j’étais derrière le filet et Blayre Turnbull a fait une belle remise. J’ai réussi à prendre la gardienne de but hors-position et à marquer en contournant le filet. La rondelle a heurté le patin d’une défenseure adverse et abouti dans le filet», a expliqué Daoust au sujet de son but du jour, dans un commentaire diffusé sur le site de Hockey Canada.

Indiscipline

De son côté, l’entraîneur-chef Troy Ryan s’attend à mieux de ses joueuses, même si elles ont dominé largement au chapitre des lancers. Il n’a particulièrement pas apprécié leurs six pénalités mineures.

«On a eu de la misère en première période, on cherchait nos jambes. Nos joueuses n’ont pas lâché et trouvé un moyen de générer un peu d’offensive au deuxième tiers. Notre jeu a été un peu laborieux en troisième, les Finlandaises ont passé beaucoup de temps avec six joueuses quand elles ont retiré leur gardienne de but et on devait trouver une manière de marquer, mais ça n’a pas fonctionné», a-t-il dit.

«Souvent, ça ne me dérange pas quand on se fait imposer des punitions parce que ce sont des pénalités en raison de notre jeu robuste. Ce soir [jeudi], elles m’ont plus dérangé. On a eu beaucoup de punitions par manque d’effort et pour des infractions avec le bâton, mais notre jeu en désavantage numérique a été efficace par son dynamisme. Plus tard dans le match, on a commencé à faire des jeux en désavantage, donc j’étais satisfait.»

Les deux pays croiseront de nouveau le fer samedi.