Canadiens de Montréal

«Ses pires moments avec les Canadiens»

Publié | Mis à jour

Impossible de montrer un joueur du doigt en particulier pour expliquer le début de saison catastrophique des Canadiens de Montréal. 

Alors que plusieurs ouailles de Dominique Ducharme sont tout simplement incapables de noircir la feuille de pointage, un attaquant a retenu l’attention du journaliste Renaud Lavoie.  

«Ses pires moments avec les Canadiens.»  

Voici comment le journaliste Renaud Lavoie a résumé les 14 premiers matchs de Joel Armia cette saison.

En quatre campagnes avec le Tricolore, il s’agit de la première fois que l’attaquant finlandais n’a récolté qu’un point après 14 affrontements, lui qui avait été en mesure d’obtenir au moins sept points lors des trois dernières saisons.

«Il a ses occasions de marquer, mais il est pas mal plus invisible qu’on l’a déjà connu dans l’uniforme bleu-blanc-rouge», a lancé Lavoie, mercredi, sur les ondes de TVA Sports. 

Le journaliste a d’ailleurs affirmé que l’entraîneur-chef du CH, Dominique Ducharme, a eu une bonne discussion avec Armia lors de l’entraînement matinal.

«Les Canadiens, pour se sortir de ce marasme, ont besoin que ce gars-là réussisse à être plus dangereux offensivement», a-t-il ajouté.

De son côté, l’animateur Jean-Charles Lajoie a répliqué aux propos de Renaud Lavoie, lui qui est convaincu qu’il ne faut pas jeter la serviette dans le cas de Joel Armia. 

«Il peut exploser à tout moment. C’est la première fois en quatre ans qu’il est vissé sur un quatrième trio. Là, on commence à l’utiliser davantage plus haut dans la hiérarchie», a-t-il mentionné. 

À voir dans la vidéo ci-dessus.